Power Rangers

A première vue Power Rangers ressemble à un Sentai comme un autre, à la différence qu’il s’agit de séries Américaines et non Japonaises. Les héros sont au nombre de cinq, portent des costumes de couleur, pilotent des véhicules de combat (les Zords) qui s’assemblent en Megazord… Mais voilà, c’est bien plus compliqué que cela. Pour pénétrer le marché Américain, Haïm Saban a la bonne idée d’acheter un Sentai, à savoir Kyoryu Sentai Zyuranger, qu’il rebaptisera Mighty Morphin Power Rangers, et, tout en conservant les scènes de combat en costumes et celles avec les robots, il tourne les scènes non costumées avec des acteurs américains. Certaines coupes sont faites (valeurs et sensibilité différente du Japon) et la série s’avère être un succès incroyable. Ainsi chaque nouveau Sentai Japonais est racheté et diffusé sur le marché US sous sa nouvelle forme, à savoir, toujours avec des scènes contenant des acteurs américains greffés aux épisodes japonais. Ainsi on se retrouve à l’heure actuelle avec seize séries intitulées « Power Rangers » mais qui n’ont rien à voir les unes avec les autres. Ce procédé est compliqué pour la cohérence des scénarios (changement de costumes, de pouvoirs…) mais la licence continue de fonctionner, alors pourquoi s’en priver! Le plus incroyable étant que les japonais rachètent les saisons des Powers Rangers qui à l’origine viennent de chez eux…la boucle est bouclée…et ce sont les américains qui s’en sortent le mieux! 









MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News