Enko

Contraction de enko-kosai, l’enko est une pratique qui, littéralement, se rapporterait à un accompagnement. Dans les faits, ce terme désigne les relations payantes que les jeunes japonaises (souvent collégiennes ou lycéennes) entretiennent avec des hommes plus âgés. Ceux-ci peuvent les rémunérer en liquide ou directement avec l’objet de leur désir. En effet, ce qui pousse les adolescentes à tomber dans cette forme de prostitution, c’est surtout l’attrait grandissant pour les produits de luxe ou à la mode. Il en faut toujours plus pour frimer devant les parents, les copines et même le petit copain, tout en affirmant que tel ou tel objet n’est qu’une contrefaçon. Une réelle relation de demande futile s’instaure entre la jeune fille et son « papa » (appelé comme ça pour sublimer la différence d’âge et ainsi satisfaire les fantasmes juvéniles qui semblent particulièrement forts dans la culture japonaise …), et il n’est pas rare que la « fille » en veuille toujours plus. La pratique d’une telle activité est favorisée par l’âge de la majorité sexuelle qui est de 13 ans au Japon même si, parfois, l’enko se résume à quelques caresses, un baiser ou même un travail d’escort girl.









MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News