Iron Attack ! - Actualité manga

Iron Attack !

Musician

Interview de l'auteur

Publiée le Samedi, 09 November 2019

Composé d'artistes venant de divers horizons, le groupe Iron Attack! a fait ses grands débuts en 2013 et est l'un des groupes de power metal dôjin les plus populaires du Japon à l'heure actuelle. A l'occasion de Japan Expo où le groupe était présent, nous avons pu rencontrer ses membres.


Pour commencer, pouvez-vous vous présenter brièvement chacun votre tour et expliquer votre rôle au sein du groupe ?

Ryu est le second guitariste. IRON-CHINO est le guitariste principal et co-leader. YAMA-B est le chanteur et co-leader. Minus-iyon est la chanteuse. Enfin, Mikawa est le batteur.

De gauche à droite: Ryu, IRON-CHINO, YAMA-B, Minus-iyon, et Mikawa.  

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

IRON-CHINO : Au départ, ce sont moi et Minus-iyon qui nous sommes connus. Puis, au fil de nos longs voyages on a rencontré de nouveaux éléments qu'on a intégrés à notre groupe.


A la base vous êtes des artistes venant de divers horizons. Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous réunir en une même formation ?

Ryu : Au départ, je regardais des vidéos sur Youtube d'entraînement à la basse. Un jour, j'ai voulu rencontrer IRON-CHINO et les autres, et ils m'ont dit qu'en fait j'étais très doué, et m'ont proposé d'être guitariste plutôt que bassiste (rires).

IRON-CHINO : YAMA-B était un chanteur déjà très connu au Japon, et au départ je n'osais pas aller lui demander de faire de la musique ensemble. Mais un jour j'ai pris mon courage à deux mains, je lui ai demandé si ça ne lui dirait pas de chanter avec nous.

YAMA-B : Je suis content qu'il m'ait appelé, et à présent on travaille ensemble.

Mikawa : A la base il y avait un autre batteur, mais je l'ai un peu tabassé avec mes baguettes et j'ai pris sa place (rires).

  

Le leader du groupe IRON-CHINO est également le meneur du groupe légendaire de heavy metal LIGHTNING. Le chanteur YAMA-B est aussi le chanteur du groupe de metal néo-classique Galneryus. Et la chanteuse, Minus-iyon, compose des titres pour Haruko Momoi. Qu'avez-vous retiré de ces expériences antérieures pour le groupe Iron Attack! ?

IRON-CHINO : Personnellement je suis le leader des deux groupes, donc je suis juste moi ! Mais les thèmes sont différents. LIGHTNING, c'est plutôt du melodic power metal. Et Iron Attack !, c'est un assemblage entre une voix masculine et la voix d'une idol des années 1980.


Et du coup, à votre avis, qu'est-ce que chacun d'entre vous apporte d'unique au groupe ?

IRON-CHINO : Je fais aussi de la guitare dans d'autres univers, notamment pour des jeux vidéo (ndlr, la plus connue des sagas vidéoludiques sur lesquelles il travaille est Touhou Project). Du coup je pense que j'apporte d'autres touches au jeu de guitare et que je propose d'autres idées.

YAMA-B : De mon côté, j'ai une grande expérience de chanteur, j'ai mon envie et ma façon de chanter. Bien sûr je chante les compositions d'IRON-CHINO, mais de manière général on est vraiment sur la même longueur d'onde. On ne connaît pas de confrontations, et le résultat correspond bien à ce qu'on a envie de faire.

Mikawa : Ma base, c'est la force, la rapidité et la technique (rires). Le rôle du batteur en soi, c'est d'être en quelque sorte l'exosquelette du groupe, de la musique. Je m'applique à tenir ce rôle tout en me tenant à mes trois critères de base.

Minus-iyon : Après, il faut noter que Mikawa est le plus jeune du groupe ! Il vient de sortir de l'université, il a 23 ans, et rien que le fait qu'il soit là ça donne une énergie folle au groupe.

Mikawa : Merci !

Minus-iyon : Pour ma part, dans l'univers très masculin du metal, j'apporte une touche de féminité. Et dans les paroles qui sont essentiellement écrites par IRON-CHINO, j'amène ma touche féminine aussi en proposant des choses que lui n'écrirait pas.

IRON-CHINO : En fait, c'est elle la vraie boss (rires).

  

Vous êtes l'un des groupes phares du courant power metal dôjin, un genre musical souvent dérivé de jeux vidéo. Est-ce comme ça que vous vous définiriez ?

IRON-CHINO : Je me vois exactement comme ça. Il n'y a pas beaucoup de groupes qui se présentent de ce courant-là, donc c'est plus facile (rires).


Quelles sont vos inspirations vidéoludiques ?

IRON-CHINO : Il y en a tellement que c'est difficiles de répondre ! Mais le numéro 1, celui qui m'a le plus influencé, c'est bien sûr Touhou Project.


Quels sont les grands thèmes du groupe ?

IRON-CHINO : Les principaux thèmes tournent autour de l'histoire de la mythologie shintô.


Pensez-vous d'abord aux mélodies, ou aux thèmes et aux paroles avant de composer ?

IRON-CHINO : Dans 80% des cas, je commence par composer les mélodies, puis les paroles viennent. Mais parfois, Minus-iyon propose des paroles, et on les met en musique.


Votre dernière tournée mondiale a été couronnée de succès, avec notamment des représentations dans tout le Japon, en Allemagne, en Suisse, en Espagne, à Taiwan, en Chine... Quel souvenir en gardez-vous ? Quel public vous a le plus marqué ? Et quelles différences avez-vous pu constater entre les publics de ces différents pays ?

IRON-CHINO : Ca va être long si chacun vous fait part de ses souvenirs ! (rires) Personnellement, ce que je garde de l'Espagne c'est le vin espagnol, de la France le vin de Bordeaux mais aussi le pinot noir et le sauvignon blanc, en Allemagne le vin allemand... Beaucoup de souvenirs ! (rires)


Interview réalisée par Koiwai. Remerciements à Iron Attack!, à leur interprète, et à Japan Expo.
 

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News