Livre des démons (le) Vol.5 - Actualité manga

Livre des démons (le) Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 19 October 2020

Nouvelle affaire pour le démon-libraire Shôtarô et le dévoreur de démons Shiro, dès lors que Kondô leur apprend que le village côtier de pêcheurs de Higashihina serait, depuis quelque temps, victime d'un enfant-démon, et que plusieurs personnes auraient déjà disparu sans laisser la moindre trace. Accompagnés par la fillette amnésique Mayu qu'ils ont recueillie, nos héros se rendent donc sur place afin de lever le voile sur cette sombre affaire. Dès leur arrivée, ils tombent sur une scène pas banale, où un jeune garçon nommé Kanji défend Anna, une jeune fille que certains habitants maltraitent et prennent pour le fameux démon, notamment à cause de son apparence différente de la leur. Tandis que l'on découvre en Anna une adolescente a priori innocente et à la situation assez triste, Kanji lui-même ne tarde pas à révéler sa douleur d'avoir perdu il y a quelque temps sa soeur Chie, qui a peut-être été dévorée par le démon comme d'autres pêcheurs du village. Mais la vérité qui finira par se dessiner risque d'être bien plus retorse que prévu...

Occupant une bonne moitié de ce cinquième volume, l'affaire au sein de ce village de pêcheurs reste plutôt rapide, ce qui fait qu'elle peut apparaître un brin lisse dans ses quelques développements, surtout autour de la situation de Anna auprès de la vieille Kasai. Certains thèmes auraient facilement pu apporter plus, mais finalement Konkichi reste plutôt en surface... ce qui ne l'empêche pas d'offrir un divertissement aussi sombre qu'efficace, dès lors que la vérité sur l'identité du démon se dessine, avec à la clé quelques surprises, ainsi que certaines nuances apportées sur des personnages n'apparaissant jamais vraiment innocents. Et puis, il y a toujours cet homme mystérieux qui rôde, cette fosi-i sous les traits d'un docteur, et qui n'est pas étranger à ce qui se passe...

C'est toutefois dans la deuxième moitié du tome que les choses les plus intéressantes arrivent, dès lors que Mayu ressent comme une présence dans la demeure de la librairie Mononobe... et ce qu'elle va découvrir risque fort de réveiller en elle ce qui n'aurait jamais dû l'être. Tandis que les souvenirs de la fillette commencent à remonter à la surface, c'est également sa vraie nature qui réapparaît, pour un résultat noir et sanglant tranchant littéralement avec l'aspect adorable que la jeune fille inspirait souvent jusque-là, quand bien même on savait que quelque chose de très inquiétant résidait en elle. Dans la mesure où Mayu est devenue facilement attachante au fil des tomes avec son désir de vivre simplement et son attachement pour Shôtarô, voir ainsi sa vraie nature la rattraper fait forcément un petit quelque chose, jusqu'à nous laisser sur un climax efficace !

Ajoutons à cela un petit chapitre hors-série plutôt plaisant, et on se retrouve avec un volume plutôt prenant, surtout pour ce que les dernières pages nous laissent envisager de pire...
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News