Your Name Combo Blu-ray DVD Edition spéciale Fnac Collector limitée Blu-ray - Actualité anime

Your Name Combo Blu-ray DVD Edition spéciale Fnac Collector limitée Blu-ray

Critique du dvd : Your Name Combo Blu-ray DVD Edition spéciale Fnac Collector limitée Blu-ray

Publiée le Mercredi, 22 Novembre 2017

A moins de ne pas du tout s'intéresser à l'animation japonaise, voire au cinéma en général, il est difficile d'être passé à côté du film Your Name, ces derniers mois.
Dernier long métrage  en date de Makoto Shinkai, le même qui a dirigé 5cm per Second, The Garden of Words ou encore Voyage vers Agartha, le film adapte le roman éponyme écrit par le réalisateur et publié un peu plus tôt avant sortie du film, en 2016, au Japon.


Nomme là-bas Kimi ni na wa., le film rencontre un succès incroyable, devenant le second film d'animation le plus important aux box-offices, et cumulant près de 18,9 millions d'entrées, se situant alors juste derrière Le Voyage de Chihiro dans le classement des films d'animation japonaise diffusés dans les cinémas de l'archipel. Un tel succès n'a pas laissé les spectateurs français indifférents. Bien que nous sommes très loin des scores que le film a rencontrés au Japon, Your Name. a au moins acquis une solide réputation, si bien que l'éditeur @anime ne pouvait pas se contenter d'une sortie physique ordinaire. Alors, en partenariat avec l'enseigne Fnac, un coffret collector limité à 1500 exemplaires a été décidé. Fort de la popularité du long-métrage, le bien fut si prisé que les stocks dédiés aux précommandes se sont écoulés très rapidement. La demande était si forte que l'éditeur et l'enseigne ont dû rendre disponibles à la précommande l'ensemble des coffrets initialement destinés à la vente en magasin. Résultat : un coffret collector épuisé avant même sa sortie en boutique, un phénomène rarement vu dans l'animation japonaise.



Your Name., c'est l'histoire de Mitsuha, une adolescente de dix-sept ans vivant à Itomori, un village dont les traditions perdurent essentiellement grâce à sa lignée, la bourgade s'éloignant petit à petit de son folklore d'antan. Mitsuha fait un jour un rêve, un rêve où elle devient un lycéen tokyoïte, au cadre et au rythme de vie bien différente. De son côté, le jeune Taki rencontre le problème inverse : vivant à Tokyo, il rêve un jour être dans la peau d'une adolescente vivant dans un village de montagne éloigné. Mais ceci n'a rien d'un rêve, l'événement va même se reproduire à plusieurs reprises : Mitsuha et Taki échangent bien leurs corps, le temps d'une journée, à certains moments. Chacun mène une vie différente de manière ponctuelle et va permettre à l'autre de mener son destin vers des horizons inattendus. Rapidement, le binôme trouve une complicité dans cette relation à distance si particulière, sans même savoir les mystères qui se cachent derrière cet échange. Pourtant, après chaque permutation de corps, chacun oublie peu à peu les souvenirs vécus. Un lien fort commence alors à unir les deux individus, séparés par la distance et frappés par une situation dont la vérité est au-delà de leurs attentes, mais qui pourrait bien marquer leurs destins...



Dans ses œuvres, Makoto Shinkai aime parler de la distance entre deux êtres, une distance qui peut se façonner sous différentes formes. Elle peut être physique, morale, voire temporelle. Avec Your Name., le cinéaste d'animation reprend une nouvelle fois cette thématique pour cibler la relation si particulière entre Mitsuha et Taki, une distance physique entre deux corps pourtant reliés par une sorte de fil aussi solide que mystérieux, amenant des échanges de corps incontrôlés lors de certaines journées. Makoto Shinkai aborde alors le relationnel entre deux lycéens, non sans une pointe de fantastique puisque la fameuse permutation des corps entre les deux protagonistes est soumise à un certain mystère, l'intrigue se chargeant d'amener progressivement des réponses, mais aussi des rebondissements inattendus autour du sujet.


Au débat, Your Name. se présente donc comme une sorte de tranche de vie fantastique, les quotidiens de Mitsuha et Taki étant marqués par ces échanges réguliers. Chacun ayant un comportement et une psychologie qui lui est propre, le fait que Mitsuha soit dans le corps de Taki, et inversement, amène différentes situations, parfois très drôles bien qu'on sent une volonté de ne pas tourner l’œuvre vers la simple comédie, mais qui permettront aux deux individus de tisser un lien solide entre eux.



Makoto Shinkai nous parle aussi d'amour avec Your Name., parfois même de différentes manières. Du côté de Taki, il y a d'abord l'amour d'adolescent, pour une charmante collègue de boulot. L'amour entre deux amis d'enfance, aussi, un sentiment qu'on a parfois du mal à remarquer tant il est ancré en nous et qui sera caractérisé par les deux camarades de Mitsuha, Tessi et Sayaka. Mais le point d'orgue vient de la représentation de l'amour sous l'optique du destin, thème fort du film, mais aussi celui traité avec le plus de symbolique et d'émotion. On s'en rend compte très rapidement au sein du long-métrage, Shinkai utilise la métaphore du « fil » à de multiples reprises, pour symboliser toutes sortes de liens. L'un d'entre eux est la relation particulière qui se noue entre Mitsuha et Taki, aussi symbolisée par la comète, une idylle improbable d'un côté, et évidente de l'autre au vu des réactions que chacun des deux protagonistes montrera au fil de l'histoire.


Alors, petit à petit, Your Name. quitte la simple tranche de vie et va vers le fantastique, pour traiter l'intrigue du lien entre les deux figures principales bien sûr, mais aussi pour développer cette symbolique du destin, celle de deux individus liés par un fil incroyable, séparé par la distance, mais aussi par un élément que le film dévoilera de manière surprenante, deux adolescents qui vont pourtant se battre pour que s'accomplissent leurs destins et pour, qu'enfin, chacun se souvienne du nom de l'autre. De cette manière, le film développe une certaine émotion, une émotion d'ailleurs appuyée par l'ensemble des aspects techniques du film, allant aux jeux de couleur, à la bande originale composée et chantée par le groupe Radwimps, ainsi qu'aux prestations très justes des comédiens, aussi bien en langue originale qu'en Français d'ailleurs. C'est d'ailleurs tout ce cocktail, cette réunion entre une intrigue forte et une réalisation exceptionnelle, qui font la force du film. Le scénario présenté par Your Name., aussi bon soit-il et amenant ses instants mémorables quand ils tirent sur la corde sensible du spectateur, n'est pas forcément le plus incroyable. Mais dans son ensemble, c'est à dire la réunion entre cette intrigue et ces aspects techniques cohérents et aux petits oignons, le long-métrage propose une expérience vraiment envoutante, si bien que le film laisse même un certain vide dans le cœur du spectateur, après visionnage.



La technique du film a alors son importance. Du côté de l'image, ce sont ces environnements crédibles, souvent inspirés de lieux réels, et représentés dans un grand détail qui apportent une force à Your Name. tant ils facilitent l'immersion du spectateur. Outre cette crédibilité, c'est aussi l'incroyable beauté des environnements, le sens du détail de leur construction et l'immersion qu'ils procurent qui restent épatants, le film proposant de nombreux cadres variés, urbains comme ruraux. Pour un œil occidental, l'expérience est véritablement dépaysante tant l'image reconstruit un Tokyo urbain où le rythme de vie n'est pas le même que dans le village fictif d'Itomori, au patrimoine culturel fort et toujours un peu présent. Il y a alors une dualité entre ces deux environnements, une dualité forte tant elle nous transporte dans chacun de ses deux aspects. Les jeux de couleur apportent aussi leur effet pour donner une densité à ces différents reliefs, tout en servant régulièrement la mise en scène. Les scènes de crépuscule en particulier, dont une, sont particulièrement fortes pour la mélancolie qu'elles dépeignent, émotion à l'image de la relation si spéciale entre Mitsuha et Taki, un amour pur comme celui de deux adolescents qui vivent leurs premiers émois.



Enfin, la bande originale composée par le groupe Radwimps apporte sa pierre à l'édifice. Les passages avec chansons lyriques sont d'ailleurs à apprécier avec sous-titres français, ces chansons d'amour symbolisant à chaque moment les pensées des deux protagonistes et apportant davantage de force à leur relation. On retiendra aussi certains thèmes très mélancoliques, de notes douces, jouées au piano, qui servent parfaitement l'ambiance de la seconde partie du film, là où la première est rendue beaucoup plus légère.

Pour marquer la sortie du film, l'éditeur @anime a jugé bon de proposer pas moins de quatre éditions physiques : une version simple DVD et une version simple Blu-ray, un steelbook combo réunissant les deux formats ainsi que la bande originale du film, et la fameuse édition collector, limitée à 1500 exemplaires. L'éditeur a cherché à rendre honneur au long-métrage par cette monture qui a fière allure. Sont alors inclus dans une box rigide un digipack du plus bel effet accueillant le DVD, le Blu-ray et la BO du film, un set de dix cartes illustrées dont l'une constitue un certificat d'authenticité du coffret, numéro de l'objet sur la série de 1500 à l'appui, l'affiche du film, et un épais livret de 130 pages regroupant croquis, illustrations, mais aussi de nombreuses interviews des différents intervenants du film, que ce soit les comédiens de doublages japonais principaux ou le staff technique. On appréciera notamment la présence de documents de préproduction, aidant à comprendre ce qu'était Your Name. avant réalisation du long-métrage, ainsi qu'une solide interview de Makoto Shinkai, répondant à des questions très diverses et affirmant la vision du réalisateur de son film.



Les différentes galettes amènent-elles aussi leur lot de petits bonus sympathiques : les trailers, une rétrospective du réalisateur, le clip musical du thème du film par le groupe Radwimps, ainsi qu'un reportage durant lequel Ryunosuke Kamiki et Mone Kamishiraishi, comédiens donnant leurs voix à Taki et Mitsuha respectivement, découvrent les inspirations de Makoto Shinkai sur certaines de ses œuvres, notamment 5cm per Second. Un beau contenu, donc, qui a la particularité de livrer l'envers du décor et d'appuyer la vision d'un réalisateur qui se démarque de plus en plus au sein de l'animation, d'une manière générale.

L'édition propose aussi un doublage français, d'excellente facture. On retiendra essentiellement des comédiens dont les timbres collent parfaitement à leurs personnages. Du côté des protagonistes, cela se marque par un Yoann Borg qui campe un Taki au timbre loin d'être fluet, ce qui correspond à la psychologie du personnage, là où Alice Orsat interprète une Mitsuha plus douce. Dans un cas comme dans l'autre, y compris du côté des interprètes des rôles secondaires, on notera des jeux vraiment authentiques, sans volonté de trop en faire contrairement aux techniques utilisées souvent dans l'animation d'une manière globale, une intention tout à fait cohérente par rapport au ton de l’œuvre et la construction très vraie des personnages et de leurs environnements.




Pas le succès dont il a été sujet, Your Name. est un film qui restera toujours un peu à part au sein de la production japonaise. D'une manière simple, son succès est facile à comprendre tant le long-métrage développe un scénario captivant et dépeint une relation forte entre les deux protagonistes, en s'appuyant sur différents thèmes et différents tons tout aussi intéressants, le tout appuyé par une réalisation solide, d'une immense beauté dans son image, et envoutante dans sa composition musicale. Indéniablement, Your Name. constitue un très bon film, et une tranche de vie fantastique et romantique qui ont de nombreux ingrédients pour séduire. Dommage que l'édition collector soit définitivement en rupture, l'objet valant le détour pour découvrir plus en profondeur le film et son univers.
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News