S-CRY-ed Vol.1 - Actualité anime

S-CRY-ed Vol.1

Critique du dvd : S-CRY-ed Vol.1

Publiée le Lundi, 23 Mars 2015

Réalisé par le studio Sunrise et datant tout de même de 2001, S-Cry-ed n'a pas bénéficié de la couverture médiatique d'autres séries plus connues, mais pas forcément plus intéressantes. Licenciée en France par Beez, cette série qui commence à dater mérite largement un coup de projecteur !


Avec un réalisateur comme Goro Taniguchi, la série ne pouvait que nous réserver de belles surprises. Pour rappel le monsieur s'est occupé de nombreuses séries Gundam ou encore de titres comme Gun X Sword ou Code Geass...que des animés ayant fait leurs preuves !


Comptant 26 épisodes, réparties sur 6 DVD, on trouve les quatre premiers dans ce premier opus, une belle entrée en matière qui nous plonge dans un monde fascinant.


Le monde a évolué ! Il y a plus de vingt ans, un violent phénomène sismique sépara Yokohama du reste du Japon. Dès lors certains enfants naissent avec des pouvoirs hors du commun leur conférant des capacités variées, ces êtres nommés Alters sont redoutés par la population. Pour utiliser leurs pouvoirs, ils doivent se servir de la matière et la dématérialiser pour la transformer et faire apparaître leur capacité...un peu comme un alchimiste le ferait. Ils modifient la matière pour lui faire prendre une nouvelle forme.


Une organisation gouvernementale est mise en place pour les contrôler : le HOLD. Elle s'assure qu'ils ne sont pas dangereux, et au sein de cette organisation, le HOLY, regroupe des Alters traquant des dissidents refusant de se plier au gouvernement.


Commence alors un bras de fer entre Ryuho, membre du HOLY et Kazuma jeune bagarreur remplissant des contrats sur l'île isolée de Yokohama… Bien entendu une jeune fille va se glisser entre eux, liée au passé de Ryuho !


En apparence c'est du déjà vu, des jeunes à peine sortis de l'adolescence avec de grandes responsabilités, possédant de grands pouvoirs...ce n'est pas original. Une catastrophe altérant les capacités des humains non plus. Et pourtant le traitement rend cet animé incroyablement attirant et attachant.


Avec des personnages possédant des pouvoirs craints par la population de par leur différence, on pense inévitablement à X-Men, à la ségrégation qu'ils endurent, aux poids des regards qu'ils ont a supporté, l'enjeu qui se dessine est le choix que les Alters doivent faire : se plier aux règles du HOLD pour être accepté et vivre avec un semblant de liberté, mais être pour le coup instrumentalisé, ou choisir de ne pas se plier à ce système, mais être traqué, y compris par les siens…pourtant cet aspect social, au stade des quatre premiers épisodes ne semble dominer, la part belle étant laissée aux personnages et à leurs personnalités ainsi qu'à leurs relations qui évoluent au fil des épisodes. D'ailleurs ce n'est pas un hasard si le titre de chaque épisode correspond au nom d'un personnage, ainsi le point de vue diffère à chaque fois...après Kazuma et son côté rebelle, on cède à la place à Ryuho, plus institutionnalisé avant de voir les choses du point de vue de Mimori l'ami d'enfance de Ryuho qui ne peut s’empêcher d'être fasciné par Kazuma.


Si dans le fond on pense à X-men, dans la forme tout renvoie à Jojo's Bizarre Adventure. Et si les Alters ont donc besoin d'utiliser des objets qu'ils « détruisent », leurs capacités ressemblent grandement à des Stands, en particulier celle de Ryuho qui matérialise une forme humanoïde utilisant des fouets coupants. De son côté Kazuma transforme son bras ce qui le rend incroyablement puissant avec la possibilité d'envoyer trois super coups destructeurs… Même principe que les Stands, aussi variés et riches en termes d'idée et même condition d'utilisation. Ainsi cette série plaira sans aucun doute aux fans de Jojo.


Pour autant, même si l'intrigue au bout de quatre épisodes n'est pas encore évidente, la série possède bien sa propre identité, passant par des personnages forts et charismatiques et un background intéressant même si pas forcément original.


Au bout des quatre épisodes que comporte ce premier DVD de la série, bien qu'il apparaisse prématuré de se faire un jugement définitif, on est cependant sous le charme de cet animé terriblement dynamique, et on est incroyablement curieux de voir ce qu'il nous réserve par la suite !

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News