Dans un recoin de ce Monde - Collector Limité - Actualité anime

Dans un recoin de ce Monde - Collector Limité

Critique du dvd : Dans un recoin de ce Monde - Collector Limité

Publiée le Mardi, 09 Janvier 2018

En ce début d'année 2018, après la sortie au cinéma en septembre dernier, le film "Dans un recoin de ce Monde" , arrive donc sur support physique chez ESC éditions en trois éditions différentes : une édition DVD standard à 19,99€, une édition steelbook DVD/Blu-ray à 29,99€, et une édition collector limitée exclusive aux magasins Fnac à 49,99€.






Au niveau de l'emballage, cette dernière se présente sous la forme d'un beau petit coffret en carton bien rigide et de dimension 187x150x35mm. Reprenant sur sa face avant l'une des illustrations d'affiche du film dans une excellente qualité d'impression, celui s'ouvre intégralement par l'avant pour laisser découvrir un contenu plutôt conséquent : en plus du steelbook (sur lequel nous reviendrons plus bas), on y trouve plusieurs choses.
En format 405x340mm, l'affichette reprend la même illustration que la face avant du coffret, mais vierge de tout texte. Si l'on pourra éventuellement reprocher un peu la finesse du papier utilisé, il n'y a rien à redire sur l'excellent rendu de l'impression au niveau des couleurs, qui ressortent très bien, est c'est donc un plaisir de scruter en un format assez grand les détails et l'ambiance de cette image très douce présentant Suzu. Un petit peu plus anecdotique, le cahier de dessin de Suzu reste néanmoins un bonheur à retrouver, tant ce petit carnet d'une grosse quarantaine de pages revêt une grande importance dans l'oeuvre, ce qui en fait un bonus en forme de petite friandise précieuse.
Pour pousser la chose jusqu'au bout, on aurait adoré y retrouver certains des dessins de Suzu vus dans le film, mais il s'agit simplement d'un carnet vierge, dont les pages blanches sont par ailleurs d'excellente qualité. Nous avons ensuite droit au dossier de presse du film en petit format. Faisant 20 pages, celui-ci regorge de petites informations importantes : le synopsis et l'histoire bien sûr, mais aussi une chronologie de l'époque où a vécu Suzu, des petits croquis, des notes de production sur la longue élaboration du film qui a duré 6 ans, et une présentation du réalisateur, de la mangaka d'origine et des producteurs. Le tout, évidemment illustré avec des captures du film. Enfin, on trouve un livret de 48 pages à la forme originale, puisqu'il s'agit d'une analyse du film en manga !
Conçue par Alexandre Leloup de CinéJeunes, cette étude non officielle apparaît parfois un peu lourde dans sa mise en forme, mais décortique l'oeuvre avec une certaine passion est en amenant des points de vue vraiment intéressants. Qui plus est, on y trouve aussi une brève présentation des personnages ainsi qu'une chronologie des événements de 1933 à 1946.




Concernant le steelbook, son rendu métallisé est magnifique. Illustré aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur, il contient le film en DVD et en Blu-ray bien sûr, mais également le CD de la superbe bande originale composée par Kotringo, avec au programme 33 pistes (les musiques, mais aussi les chansons, dont le superbe thème principal "Kanashikute yarikirenai").

Les bonus vidéo sont conséquents avec environ 1h40 de suppléments à regarder.

Deux d'entre eux sont en HD et sont donc exclusifs au Blu-ray, de ce fait on les trouve uniquement dans cette édition collector et dans l'édition steelbook, mais pas dans l'édition DVD standard. Le plus intéressant de tous est assurément le long entretien avec le réalisateur Sunao Katabuchi : pendant plus de 40 minutes, et dans un montage soigné qui fait régulièrement appel aux images du film quand c'est nécessaire, Katabuchi y livre beaucoup d'informations intéressantes sur sa conception du film, sur ce qu'il a voulu en faire, sur la manière dont il s'y est pris pour retranscrire l'époque, sur sa documentation, sur sa façon d'adapter le style unique de la mangaka Fumiyo Kôno, et même sur quelques éléments annexes comme des choses plus personnelles, la place de Noël à l'époque, son travail avec Hayao Miyazaki à l'époque de Kiki la petite sorcière, des anecdotes sur ce même Miyazaki et sur Isao Takahata... Les questions sont généralement bien trouvées et minutieuses, ce qui, avec un réalisateur qui connaît si bien son oeuvre, donne une rencontre passionnante et très riche. Sele tout petit bémol : une erreur dans les sous-titres à un moment, où le character designer Hidenori Matsubara devient Hinori Matsuba.




Le deuxième bonus vidéo exclusif au Blu-ray est un entretien de 12-13 minutes avec le producteur du film, Masao Maruyama, fondateur du studio Mappa et homme à la carrière longue et riche, souvent très impliqué dans ses productions. Lui aussi livre son lot d'anecdotes intéressantes, sur le film, mais aussi sur d'autres pans de sa carrière, comme son travail avec d'autres grands réalisateurs (Satoshi Kon, Shinichiro Watanabe...), sa vision de l'évolution de l'animation et des animes "moe"...

Les autres bonus vidéo sont communs à toutes les éditions, y compris l'édition DVD. Le plus beau à suivre est une vidéo de 15 minutes comparant les villes de Kure et de Hiroshima à l'époque du film et aujourd'hui, en s'appuyant sur des images du film et sur des photographies. Le résultat, sous-titré avec pas mal de petites infos, et uniquement accompagné des musiques du film côté son, est très immersif. On retrouve ensuite deux autres rencontres avec Sunao Katabuchi : une interview et une conférence de presse, toutes deux faites au Festival d'Annecy de 2017, et d'une durée de 16 minutes chacune. Forcément, par rapport à l'entretien présent sur l'édition Blu-ray, il y a des choses qui se répètent, mais l'ensemble est également intéressant. Enfin, on trouve une galerie-photos contenant une grosse vingtaine d'images du film, un bonus plus anecdotique, mais sympathique à parcourir.



En ce qui concerne la qualité technique du film, on a droit à une qualité d'image de très haute facture, avec très, très peu de problèmes (tout au plus de légers problèmes de compression lors de certaines scènes se déroulant la nuit). Les deux pistes sonores (version française et version originale sous-titrée en français), en DTS 5.1, sont irréprochables.

Dire de ce petit coffret qu'il est riche est un euphémisme. Très bien conçu, l'objet regorge de suppléments, vidéo ou physiques, allant du passionnant au sympathique, et le tout semble valoir son prix. Un superbe écrin pour un film magnifique, dont le principal défaut est peut-être de n'être exclusif qu'à une chaîne de magasins. A l'heure où ces lignes sont écrites, ce coffret collector, limité à 2 000 exemplaires, est toujours disponible.


Retrouvez la critique complète du film ICI



Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

18.5 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News