Getter Robot Vol.2 - Actualité manga

Getter Robot Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 22 July 2019

Au mont Daisetsuzan à Hokkaidô, la bataille fait rage face aux sbires reptiliens du seigneur Gore ! Peut-être que ce sera l'occasion pour Musashi, le spécialiste du judo descendu de la montagne après un rigoureux entrainement, de prouver sa valeur en tant que potentiel pilote de Bear ? Ou, au contraire, de montrer qu'il n'est pas à la hauteur...


Avec ce deuxième gros volume de Getter Robot, riche d'environ 300 pages lui aussi, Nagai et Ishikawa ne changent pas foncièrement leur recette, et continuent d'enchaîner différents affrontement de grande ampleur, dans lesquels nos héros, à bord de leur robot respective et de Getter Robot, devront parfois prendre de gros risques ou tout simplement compter sur leur bonne étoile pour vaincre face à Gore, à ses différents sbires et aux petites machinations mises en place. Pourtant, la recette a beau ne pas beaucoup varier, elle comporte ce qu'il faut pour parvenir à se renouveler et continuer de divertir, à commencer par l'installation dans le récit de Musashi, qui adorerait piloter Bear au point d'en faire une obsession, mais qui semble ne pas avoir les qualités requises autant côtés réflexes que côté intelligence... Alors saura-t-il démontrer ses propres qualités, sa robustesse à toute épreuve ? Le personnage est assez intéressant, car il n'hésite pas à aller à l'encontre des ordres et même à être un peu irresponsable pour prouver sa valeur, et forcément cela a aussi un impact dans sa relation avec Ryô et Hayato: alors que ces deux-là ont un sacré caractère et se sont retrouvés pilotes par la force des choses sans vraiment l'avoir voulu, Musashi est tout leur contraire... Dans ces conditions, parviendront-ils à former une équipe soudée et cohérente ? C'est bien 'un des petits enjeux de ce volume.


En dehors de l'installation de Musashi dans le récit, l’œuvre peut toujours compter sur les combats dynamiques et sur les personnalités de Ryô ou Hayato bien sûr, mais il y a pas mal d'autres petites choses à retenir. Côté humain, on peut signaler le rôle du professeur Shikishima, efficace dans son comportement un peu de savant fou de génie mais en même temps un pu cinglé (il aimerait être tué par l'une de ses inventions, rien que ça). De même, les auteurs exploitent un peu plus dans sa diversité Getter Robot, via les différentes spécificités qu'il peut montrer en combat selon la manière dont ses parties sont assemblées: Getter-1, Getter-2, Getter-3... ayant chacun un domaine de prédilection (aérien, terrestre, maritime). Et côté reptiles, on appréciera la découverte du QG de Gore, au design assez intéressant, ou tut simplement la découverte de différents ennemis jouant dans divers registres, comme le professeur Galilei, ou le leader des dragons de terre.


On reste donc, avec ce deuxième volume, sur du bon divertissement, évidemment old school mais ayant bien vieilli, et restant porté par une galerie de personnages efficaces ainsi qu'un concept mecha novateur pour l'époque et de mieux en mieux exploité.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News