Akumetsu Vol.16 - Actualité manga

Akumetsu Vol.16

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 16 Septembre 2009

Après avoir mis à mal le système politique japonais et ses dirigeants, Akumetsu a fait du Japon un pays fragile. Les institutions sont désorganisées et le pays se retrouve dans un climat de coup d'état sans pour autant que le pouvoir change de main. C'est sans compter sur les yakuzas qui profitent de la débâcle institutionnelle pour s'immiscer dans le gouvernement...

Et c'est encore un bon tome que nous offrent les auteurs, Tabata Yoshiaki et YogoYuki. Après un passage à vide vers le milieu de la série, l'histoire se relance sans cesse alors que la fin approche. Fini le second degré morbide, le titre se veut un peu plus sérieux mais également plus violent. Pour autant ce n'est pas un tome d'action qui nous attend. Tout en jugeant les actions de leur personnage central -en montrant que son but est moins réfléchi qu'il n'y paraît et somme toute très égoïste-, les auteurs nous pondent un scénario intelligent qui parle sans langue de bois du Japon d'après-guerre en 1945 et des crimes de l'armée, qui retrace l'histoire des yakuzas sur l'archipel et qui fini par lier ces deux de manière tout à fait crédible (même si ces informations ne semblent pas provenir de livres d'Histoire et sont peut-être erronées).
Graphiquement, on ressent le plaisir du Yogo sur son dessin, toujours poussif, caricatural (la face de lion du yakuza) et sa mise en scène très efficace.

Malgré ses délires estampillés série Z (science-fiction et violence), la série a su garder un regard intelligent sur la politique du Japon et le met bien en avant pour le scénario de ce dernier arc. On attend la suite avec impatience.


blacksheep


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Blacksheep

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News