Nyanko Days - Actualité anime

Nyanko Days

Critique de l'anime : Nyanko Days

Publiée le Lundi, 30 Juillet 2018

Adapté d’un yonkoma, Nyanko Days est un anime composé d’épisodes de 3 minutes dont la principale fonction est de vous donner le sourire. Produite en 2017 par le récent studio EMT Squared, la série est actuellement disponible sur Crunchyroll et se destine surtout aux amoureux des félins.




Comme de nombreux autres spectacles de la même trempe, Nyanko days ne prend pas la peine de développer ses personnages qui gardent une personnalité de surface très générique. Parmi les 3 humaines nous avons affaire à une grande timide, une fille de bonne famille populaire et enfin, la rivale. Un joli trio très stéréotypé mais sur ce point, les chats ne sont pas mieux lotis.
Ro, la noire est studieuse, Ma, la rousse, garçon manqué, Shi, très douce et enfin Elza hautaine. Bien qu’un trait de caractère unique se révèle bien insuffisant, leur chara-design les distingue, peut-être un peu des archétypes habituels. Du moins, ils agissent globalement comme des félins. Cependant, ils restent trop classiques pour réellement intéresser le spectateur qui oubliera vite les différents protagonistes, même si le casting est sympathique.




L’histoire en elle-même est aussi très légère et sans profondeur. Il est inutile de chercher un quelconque message caché dans la richesse démesurée d’Azumi ou dans la timidité de Yuuko, encore moins dans la rivalité insupportable de Ran. Il n’y en a pas. Tandis que certains épisodes se concentrent sur certains moments de la scolarité de l’héroïne, d’autres se penchent sur le quotidien, assez simpliste de ses animaux de compagnies.




Guère intéressant ? Sans doute, pour ceux qui ne sont pas fans des Cute Girls Doing Cute Things et autres tranches de vie du genre.
Mais dans ce registre, la série pourra satisfaire les amateurs de Moe. Son visuel très coloré et sa palette pop, ne trompent personne. Les chats, anthropomorphes, dotés de grands yeux, de visages mignons, nous plongent directement dans un univers très kawaii. Autrement dit, l’archétype même de la mignardise très sucrée.




D’un point de vue technique, la série ne se démarque pas mais offre de jolies finitions compte-tenu de son format. Nous pouvons tout de même lui reprocher, largement, l’introduction d’un Ending plutôt long. Il est vrai que la majorité des séries courtes optent pour une chanson introductive ou une pour la clôture. Malheureusement, pour le cas de Nyanko Days, il dure 30 secondes et cela réduit drastiquement le temps de visionnage. Le rythme prend donc un sacré coup, notamment lorsqu’il faut deux épisodes pour raconter un seul événement.




Cet anime, très mignon, ne mérite aucune réflexion. Si vous cherchez une série qui vous permettra d’éteindre votre cerveau pour une demi-heure, vous êtes au bon endroit. Pour ceux qui cherchent un anime avec une certaine profondeur, passez-votre chemin. Il est difficile de vraiment recommander Nyanko-Days. Mais à voir, peut-être, pour les amoureux des boules de poils qui ont un peu de temps à perdre.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Zebuline

12 20
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News