Chronique Animation - My Hero Academia Saison 2- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Chronique Animation - My Hero Academia Saison 2

Mercredi, 11 Octobre 2017 - Source :Chronique Animation

Grand succès de ces derniers temps, My Hero Academia ne faiblit pas, aussi bien en termes de popularité que de productivité dans les supports proposés. Le manga, publié chez Ki-oon, poursuit son bonhomme de chemin avec la barre des dix tomes franchie, le premier guide-book publié ainsi que le spin-off, My Hero Academia Illegals – Vigilante, qui a aussi entamé sa parution chez nous.
Du côté de l'anime, le studio Bones a proposé une première saison, assez courte, en 2016 avant de repartir pour une fournée de 25 épisodes supplémentaires entre avril et octobre 2017. Et bonne nouvelle, une troisième saison est d'ores et déjà programmée pour avril 2018, d'après la fuite d'informations venue de chez ADN !



L'histoire de cette nouvelle saison suit la première : après l'attaque du SCA par l'Alliance des Supers-Vilains, le redoutable Tomura Shigaraki a commencé à se faire un nom, tandis que l'académie Yûhei est le centre des attentions. D'abord parce qu'il était inédit qu'un ennemi s'infiltre dans l'établissement, mais aussi parce que celui-ci sera le cadre du Festival des Sports, véritable remplacement des Jeux Olympiques, et attire les regards du monde entier. Pour la Seconde A, c'est un nouveau challenge qui se prépare puisque la filière héroïque bénéficie d'une attention toute particulière. De leurs performances pourrait donc dépendre l'avenir de héros de ces élèves...



La première saison de My Hero Academia était globalement accueillie en demi-teinte. Malgré la très bonne réalisation par le studio Bones, on pouvait reprocher un rythme assez lent, du fait que le manga de Kôhei Horikoshi propose énormément de contenu et de personnages en un temps record. Bones semble avoir compris les critiques, aussi cette seconde saison a le mérite d'accélérer la cadence en proposant pas moins de trois arcs en 25 épisodes : le Festival des Sports de Yûhei, les stages de héros, et les examens de fin de trimestre.



Sur cette saison, la série parvient alors à correctement se réinventer à chaque fois. Ici, la dimension scolaire est clairement appuyée et montrée sous plusieurs facettes, permettant à l'histoire rester cohérente, sans oublier d'instaurer un fond à chaque péripétie. Le premier et le troisième arc sont clairement là pour faire honneur aux personnages, marquer leurs progressions, mais aussi les faire évoluer. Certaines figures, qui pouvaient encore être abstraites dans la première saison, prennent de toutes autres couleurs ici, si bien que ces 25 épisodes accomplissent l'un des objectifs phares du manga : nous permettre de nous attacher aux élèves en tant que camarades de classe. Et peu de favoritisme dans tout ça, car si certains restent légèrement en retrait, ceux qui bénéficient d'une mise en avant sont assez nombreux. Dans son manga d'origine, Kôhei Horikoshi a cherché à donner une grande place à tous ces élèves, une volonté que l'anime honore par cette deuxième saison.



Pourtant, on ne peut nier que certains des apprentis héros ont droit à quelques honneurs, Izuku le premier. Le personnage a droit à un développement bien mené sur la globalité de la saison, voyant son caractère s'affirmer tandis qu'une maîtrise eu One For All a lieu progressivement. Shôtô est lui aussi bien mis en avant et si on devait comparer My Hero Academia à Naruto, il prendrait la place de Sasuke... à une petite différence près : l'art qu'à l'histoire de ne pas partir dans l'excès et de rester convaincante. L'évolution de Shôtô est très représentative de cet aspect de la série, car si le jeune homme est en proie à de lourds dilemmes, familiaux notamment, il ne fait jamais les mauvais choix et est développé de manière réfléchie. Car il n'est pas question de faire de ces héros en herbes de futurs ennemis, aussi chacun doit faire affaire avec ses conflits internes tout en restant sur la voie de la Justice. Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres pour dire que la série continue d'affirmer des personnages toujours plus attachants, aussi bien du côté des élèves que des professeurs, d'ailleurs.



En parallèle, l'intrigue globale de la série commence à prendre une certaine couleur à partir de l'arc des stages qui marque l'entrée en scène d'un des antagonistes phares de My Hero Academia qui, à l'instar d'All Might du côté de la Justice, s'affirme sans mal comme un symbole pour les supers-vilains : Stain. L'arc s'oriente alors vers un affrontement plus intime face à un ennemi aux idéaux concrets, Stain, et concernant ce propos, My Hero Academia se montre réellement intelligent, toujours par la construction de ses personnages, tout en amenant de manière fluide d'autres enjeux clefs pour toute la saga. Il viendra alors un terme, All For One, la clef de toute l'histoire qui concerne All Might, et plus globalement toute l'intrigue de la série. Et l'idée est traitée à bon rythme, car si pas mal de mystères restent présents à la fin de cette saison, beaucoup de choses nous auront été dites.



Le fond de cette saison deux est donc bien fourni, et on aurait tort d'affirmer que le rythme est lent ou qu'il se passe peu de choses. Dans la forme, cette nouvelle fournée d'épisodes pourra aussi déstabiliser puisque globalement, le récit reste assez typique des œuvres d'action destinées à un public enfantin ou adolescent... une idée juste d'une part et erronée de l'autre. Plus précisément, c'est la forme du manga My Hero Academia, demeurée intacte dans l'adaptation animée : Beaucoup de ficelles sont celles du nekketsu classique, mais le récit les sublimes par une capacité à savoir où il va, mettre en avant plus d'une dizaine de personnages principaux plutôt qu'un seul, et ne pas perdre de temps à travers des affrontements à rallonge ou des entraînements qui soporifiques. A défaut de renouveler son genre, la série continue d'en tirer le meilleur, s'imposant alors comme un incontournable du registre aventure et séries à supers-pouvoirs, à l'heure actuelle.



Sur le plan technique, cette nouvelle saison reste à la hauteur de la première. Aussi bien visuellement que dans l'animation, le résultat est propre à chaque minute, et la mise en scène dynamiques et digne de la patte graphique de Kôhei Horikoshi. A ce titre, on ne peut que saluer la politique du découpage en saison, un anime fleuve n'aurait effectivement pas permis un tel résultat.

Si la première saison posait certains débats par son rythme, cette seconde partie de My Hero Academia a su mettre les fans d'accord. Pour ces 25 nouveaux épisodes, Bones a tiré le meilleur du manga original, l'a respecté le mieux possible et a parfaitement rendu Justice à un titre qui se bonifie, tomes après tomes.



La saison se savoure d'une traite et sans ennui aucun tant son intrigue gagne en intérêt, de même pour les personnages, que pas mal de pistes narratives sont lancées et que l'aspect technique suit cette qualité. Quitter la Seconde-A est une épreuve plutôt difficile avec une saison si réussie, mais, heureusement, la troisième partie de l'anime est déjà prévue pour 2018. D'ici là, après une diffusion simulcast bien menée par ADN, on espère pouvoir profiter de nouveau de cette saison via des supports physiques chez Kazé.

L'avis du chroniqueur
Takato

Mercredi, 11 Octobre 2017
17 20




commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Une date pour la sorti en dvd VF ?

RuLicte

De RuLicte [195], le 21 Octobre 2017 à 22h41

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

La meilleure série pour moi, en ce moment! Autant dire que je trouve l'analyse de Takato pertinente et que comme lui, il me tarde de voir cette saison2 en dvd/bluray . Vivement la saison3, la 4,... PLUS-ULTRA !!!!!

cm17

De cm17, le 11 Octobre 2017 à 19h09

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News