no flash plugins detected

The Heroic Legend Of Arslan - Saison 1 Vol.1

Critique du dvd : The Heroic Legend Of Arslan - Saison 1 Vol.1

Publiée le Lundi, 27 Mars 2017

Ayant vu le jour dans un premier temps en tant que série de romans écrits par Yoshiki Tanaka, sous le titre "Les chroniques d'Arslan", la saga a premièrement connu une adaptation en animé en 1991 avec un film d'une belle qualité... Mais c'est grâce à l'adaptation en manga par Hiromu Arakawa que la saga a été connue et reconnue par un plus large public, notamment en dehors du Japon.
Cette adaptation, dont l'histoire commence trois ans avant celle des romans est tout simplement excellente, la patte de Arakawa apportant grandement à ce récit de fantasy d'une incroyable richesse.
Ici l'animé The héroic legend of Arslan, qui nous intéresse est l'adaptation du manga de Arakawa, donc l'adaptation de l'adaptation (bien que l'anime ait vu le jour en France avant le manga)!
Produit par les studios Liden Films et réalisé par Noriyuki Abe, l'anime voit le jour en 2015 avec une première saison de 25 épisodes et le présent coffret nous en propose un peu plus de la moitié, à savoir 12, nous permettant déjà d'entrer complètement dans cette grande et belle saga!



Le royaume de Parse est connu pour sa prospérité et sa puissance, pour son armée invincible, ses généraux légendaires et son roi intransigeant : Andragoras !
Arslan est le jeune fils du roi, mais contrairement à son père, il ne possède aucune disposition pour le combat, ignore tout du monde extérieur, frêle et naïf, son père, ainsi que sa mère, ne semblent pas le porter en haute estime, ce qui le fait souffrir. Il passe plus de temps avec les généraux du roi qui tentent tant bien que mal de le former aux arts de la guerre qu'avec sa propre famille.



Une fois l'âge de quatorze ans atteint, il va enfin mener sa première bataille face aux troupes lusitaniennes. La défaite semble inenvisageable, mais une terrible trahison va entraîner un désastre qui va changer le destin du jeune prince…
Il va devoir fuir au sein de son propre royaume, ignorant si son père est toujours vivant, accompagné de fidèles guerriers prêts à donner leurs vies pour lui! Peu à peu au fil des événements, la petite troupe va prendre de l'ampleur et Arslan va tout faire pour reprendre ce qui lui est dû: son trône! Mais il va se heurter à l'ambition de "l'homme au masque d'argent", qui lui aussi prétend mériter de récupérer la couronne de Parse... Trahisons et complots vont alors se multiplier!


L'anime est d'une grande qualité et immédiatement nous plongeons dans cette grande fresque n'hésitant pas à mettre en scène des batailles impliquant plusieurs milliers de soldats. D'entrée nous savons que nous allons découvrir une saga impliquant de nombreux personnages et aux intrigues riches et complexes, ce qui ne manquera pas d’arriver!
On découvre donc le jeune prince, reconnaissant immédiatement le design de Arakawa (même si elle n'a pas participé à l'animé, celui-ci reste calqué sur le dessin du manga), et nous n'attendons pas longtemps pour entrer dans le vif du sujet!
Ce coffret comprend 13 épisodes riches en rebondissements, nous permettant déjà de rencontrer de nombreux personnages...mais nous n'en sommes qu'à la partie visible de l'iceberg, ce qui nous attend par la suite va s'avérer encore plus riche et dense!



Au départ, une fois l'introduction passée, une fois que Arslan se retrouve isolé, loin de son armée et tentant de regagner Ectabana, la capitale Parse, l'intrigue se construit de manière des plus classiques pour une œuvre de fantasy: d'abord seul avec un guerrier le protégeant, , le charismatique Daryun, Arslan va rassembler autour de lui une petite troupe hétérogène, où chaque membre tiendra un rôle bien précis, n'étant pas loin de renvoyer aux clichés classiques de la fantasy avec ses classes de personnages (voleur, guerrier, barde, prêtre...) Les amateurs de fantasy ne seront donc pas perdus, mais il faudra attendre un moment avant que la magie ne s'invite dans le récit tant celui-ci apparaît très "crédible".


La toile de fond renvoie sans peine aux conquêtes des troupes chrétiennes au Moyen-Orient, la Parse faisant penser bien évidemment à la Perse et la Lusitanie aux troupes européennes, voire aux templiers...
On se retrouve donc plongé dans un monde de fantasy avec ses codes, mais grandement inspiré de l'Histoire du moyen âge. Il y en a donc pour tous les goûts: intrigues politiques, conflits religieux, conquêtes de royaumes, alliances entre anciens ennemis...la trame est profonde et riche et nous offre de très nombreux rebondissements!
Et comme tout récit guerrier, celui-ci se veut parfois assez sombre et violent, les morts étant nombreux, y compris parmi les personnages qu'on pensait plus importants.

On s'attache sans peine aux personnages, notamment grâce au fait que chacun renvoi à un "rôle" ou une classe bien spécifiques, on pense bien évidemment à la référence ultime (pour les plus vieux comme moi): Lodoss!


Le dessin est juste magnifique, respectant les codes de Arakawa, et les musiques le sont tout autant, elles nous transportent dans ce monde magique et guerrier. L'opening est agréable, mais l'ending est juste superbe et reste facilement en tête!

Le dernier épisode de ce premier coffret nous amène tout simplement à l'équivalent du sixième opus du manga, le dernier sorti en date (Mars 2017), et donc tout ce qui suivra ne sera que découverte pour ceux qui ont connu le manga avant l'animé!

L'édition est très réussie, malgré un menu très spécial nous proposant des icônes sans sous-titres expliquant à quoi renvoient ces icônes...il faut tâtonner un peu au début!

Une excellente série qu'on regarde avec énormément de plaisir, très addictive de par la richesse de son scénario et de ses personnages!
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News