Domination Nakite - Actualité anime

Domination Nakite

Critique du dvd : Domination Nakite

Publiée le Mardi, 10 Janvier 2017

Sorti voilà près de 20 ans au Japon, soit en 1998, Nakite (A KITE au Japon) est un OAV qui a obtenu un statut culte et ce malgré (ou grâce ?) à la polémique qui l’entoure ! En effet ce film (2 OAV en fait) de plus de 50 minutes contient de nombreuses scènes très violentes ainsi que des scènes de sexe, notamment avec une très jeune fille...d'où la polémique !
Mais au-delà de ça, que retenir de ce film ? D'où lui vient son statut d’œuvre culte ?




Sawa est une jeune fille dont les parents ont été assassinés par celui qui l'élève désormais, son tuteur, Akai. Ce dernier est commissaire de police et utilise la jolie Sawa non seulement pour remplir des contrats d'assassinat, mais également pour assouvir ses désirs sexuels !
Un beau jour, la jeune fille rencontre Oburi, lui aussi tueur à la solde de Nakai et de son acolyte Kanye. Les deux jeunes gens tombent amoureux et vont tout faire pour sortir de cette vie de meurtres et de violence...mais Akai ne l'entend pas de cette oreille !
Sur le papier le scénario tient la route et semble même intéressant, mais dans les faits, il en est autrement !
Avec le recul, à notre époque, il devient presque difficile de comprendre qu'un tel film ait pu faire polémique : certes il est violent, certes il y a du sexe, mais en presque 20 ans on a eu l'occasion de voir bien pire dans les deux domaines. Concernant la jeunesse de Sawa, cela peut effectivement choquer, mais à aucun moment son âge n'est précisé, elle peut avoir 15 ans comme elle peut en avoir 20, donc là aussi, rien de dramatique.



Ce qui pourrait choquer c'est le fait de voir un flic assassin assouvir ses désirs avec la fille de ses victimes ! Ça c'est effectivement choquant, c'est malsain, mais le film en lui-même est assez malsain, il baigne dans un climat dérangeant, et donc à ce niveau c'est plutôt une réussite !
Mais il faut resituer les choses dans leurs contextes : à l'époque nous n'étions pas habitués à voir des animés si adultes, si violents, et, toujours à l'époque, en dehors du Japon, les "dessins animés" étaient normalement destinés aux enfants ou aux adolescents...donc forcément c'est à l'exportation que cet animé a provoqué la polémique...il en serait tout autrement maintenant !
Maintenant que ça c’est explicité, que trouve-t-on d'autre dans ce film en dehors de la violence et du sexe ? Et bien malheureusement pas grand-chose !



Les personnages n'ont aucune histoire, on ne sait absolument rien d'eux, on ne sait pas pourquoi Akai a tué les parents de Sawa, pourquoi il accepte ces contrats, qui sont les gens qui sont exécutés et encore moins pourquoi...autrement dit on enchaîne les scènes les unes après les autres sans trop savoir pourquoi. Il reste les liens entre les personnages, notamment la relation entre Sawa et Oburi, mais ce n'est pas suffisant pour combler ce qui manque au récit !
Restent des scènes d'actions bien menées et prenantes, un ton glauque qui pourrait en séduire un grand nombre...mais ça reste creux tout ça !
En termes d'animation pure, c'est très correct pour un film sorti il y a presque 20 ans. On a droit à une musique jazzy de mauvais goût très 80 qui nous accompagne durant tout le film et une VF assez correcte pour les critères de l'époque.
Un film pas désagréable qui se laisse regarder avec un certain plaisir, mais dont le vide dans l'écriture nous semble maintenant improbable !
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

13 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News