no flash plugins detected

Death Note Drama - Intégrale

Critique du dvd : Death Note Drama - Intégrale

Publiée le Lundi, 19 Juin 2017

Death Note!

Pour beaucoup il s'agit d'un des meilleurs manga de tous les temps, d'une référence incontournable en termes de thriller et de suspens, ce qui se fait de mieux dans le genre, issu de l'association de deux auteurs géniaux!
Le manga de douze tomes a connu plusieurs adaptations, en animé, en films, en film live, mais celle qui nous intéresse ici n'est autre que le drama de 2015, donc assez récent, comptant 11 épisodes et revenant sur l'ensemble de la saga, contrairement à plusieurs adaptations ne s'intéressant qu'à la première partie (de loin la plus passionnante)!



Plongeons-nous donc dans cette série haletante, respectant assez fidèlement le matériau originel!


Light Yagami est un lycéen tout ce qu'il y a de plus banal, vivant avec son père, un inspecteur, et sa jeune sœur. Il a un petit boulot qu'il effectue après ses cours, se passionne pour une idole...bref rien de bien original.
Mais un soir, après avoir été menacé par un voyou, il tombe sur un étrange carnet sur lequel il peut lire sur la couverture "Death Note". Sur la première page quelques instructions précisant son fonctionnement, notamment le fait que si on note un nom sur le carnet, la personne meurt d'une crise cardiaque quarante secondes plus tard... N'y croyant pas le moins du monde, il note toutefois le nom du voyou l'ayant agressé dans un accès de rage. Le lendemain il apprend le mort de celui-ci!

Simple coïncidence? Et si le carnet avait réellement le pouvoir de tuer qui il souhaite? Il va alors se retrouver nez à nez avec Ryuk, un Dieu de la mort qui va lui expliquer qu'il l'a choisi uniquement pour passer le temps...
Il va faire quelques tentatives en notant le nom de criminels recherchés, des tueurs, des violeurs...Et ces derniers vont être retrouvés morts!



Light va alors entrer en croisade contre le crime et s'autoproclamer justicier...mais toutes ces morts vont attirer l'attention des autorités et des journalistes qui lui attribueront le pseudonyme de Kira!
Les autorités japonaises, aidées d'Interpol et du FBI, vont être contactées par le mystérieux L, l'un des meilleurs détectives du monde qui va leur proposer son aide afin de démasquer Kira et d'enrayer cette vague d'assassinat!
Pour certains Kira est un justicier, pour d'autres un vulgaire criminel... Un jeu du chat et de la souris va alors débuter entre Kira et L...mais, autre problème pour Light, son propre père va faire parti du groupe d'enquête chargé de débusquer Kira...
A ceci s'ajoute la présence d'un second carnet, de multiples conditions d'utilisations du carnet...



Suite à un premier épisode plus long que les dix suivants, à savoir 1h10 contre quarante minutes, le décor est totalement planté et on se retrouve à nouveau plongé dans la passionnante et trépidante enquête opposant deux génies aux visions de la société diamétralement opposées malgré tout ce qui les rapproche!
Ceux qui ne connaissent ni le manga ni les précédentes adaptations pourront découvrir une trame vraiment prenante, remarquablement bien écrite et n'auront nullement besoin de se référer aux autres médias. Et ceux qui connaissent déjà ne pourront que se satisfaire de la fidélité de l'adaptation et de la ressemblance des personnages avec ceux du manga!
Ils y sont tous: Light / Kira, L, le père de Light, Misa, Ryuk et Rem, Watari, Near... tous ou presque...mais on y reviendra!
La série est donc remarquablement construite et nous propose des épisodes reprenant tous les éléments du manga, sans temps mort, sans longueur et parvenant à nous tenir en haleine du début à la fin!
Les enjeux sont relativement bien décrits, même si la question du bien-fondé de la justice meurtrière de Kira, les questions sociétales et l'opposition des points de vue des deux personnages principaux apparaissent moins marquées ici que dans l’œuvre originale, elles sont tout de même présentes et apportent un surplus d’intérêt au-delà de la simple enquête!



Bien évidemment ce qui passionne le plus ce sont les règles et conditions d'utilisation du Death Note qui vont tour à tour permettre à Kira ou L d'avancer leurs pions sur cet échiquier meurtrier... Les autorités vont s'adapter en fonction des événements, la peur des représailles se fera de plus en plus insistante...

On pourrait bien évidemment reprocher au titre, mais cela est valable dans toutes ses différentes adaptations, le manque de compétence et d'autonomie des autorités qui au final se font dicter leurs conduites par deux adolescents, mais ce n'est clairement pas ce qu'on retient tant l'ensemble demeure bien écrit!
La série est-elle exempte de défauts alors? Loin de là!


On commence (on se garde le pire pour la fin) par un parti pris qu'on ne découvre que dans la dernière partie de la série : Near et Mello, les deux successeurs potentiels de L, jouant tous deux un rôle essentiel dans la fin de la saga ne font qu'un ici, Mello étant la personnalité malsaine de Near qui est donc schizophrène! Mais pourquoi? Qu'est ce que cela apporte mis à part un manque de crédibilité bien trop marqué avec le reste de la série?



Et bien évidemment, lorsque Near se change en Mello, sa coupe de cheveux se change avec lui...ce qui peut passer dans certains mangas, apparaît juste totalement ridicule dans une série live!

Pour ce qui est de la réalisation, dès le début on fait la connaissance de Ryuk, le dieu de la mort...Et là c'est le choc! Comment en 2015 peut-on tolérer de proposer de tels effets spéciaux? On découvre donc une créature sortant totalement du cadre de l'image, on devine presque le logo CGI clignotant à la place du personnage...en un mot comme en cent, il est dégueulasse!





Ajouter à cela qu'il est tout bonnement insupportable, que chacune de ses interventions se transforme en énorme bouffonnerie... Encore que de ce côté, on est plutôt raccord avec l'ensemble du jeu des différents acteurs! C'est atrocement mal joué... Il est vrai que le jeu des acteurs japonais, leur approche et leur perception diffèrent de nos critères occidentaux, mais de là à surjouer de la sorte! C'est bien simple par moment on a l'impression d'être devant un mauvais sentais (le débat quant à savoir s'il y en a des bons n'a pas lieu d'être ici)!



A plusieurs reprises on se demande comment le réalisateur n'a pas fait rejouer la scène, comment valider un tel jeu?!

Même l'acteur jouant Light, Masataka Kubota, qui apparaît très correct dans un premier temps tourne au pathétique lorsqu'il interprète le "méchant" Kira en surjouant un rire maléfique...

On a donc une série passionnante de par son écriture et son découpage, une intrigue qu'on connaît, mais qui ne faiblit pas, qui se montre toujours aussi efficace, mais le tout gâché par le jeu des acteurs et par des effets spéciaux d'un autre temps...ça n'a l'air de rien, mais passer outre ses abus peut s'avérer difficile!

Malgré ses défauts, on reste captivé par ce titre qui se montre toujours aussi passionnant...mais mieux vaut savoir à quoi s'attendre pour éviter les mauvaises surprises!

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

13.5 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News