Chinese Zodiac - Actualité anime

Chinese Zodiac

Critique du dvd : Chinese Zodiac

Publiée le Lundi, 26 Juin 2017

Qu'attendre d'un film de Jackie Chan ? De l'action, des cascades, de l'humour ? Assurément. Et Chinese Zodiac contient tout cela. Dès lors, comment savoir si l'on va y trouver son compte ? Il reste alors à analyser les autres composantes qui font un film classique : le scénario, le jeu d'acteur et la mise en scène. Sur ces points, on peut être plus mitigés.



Dans Chinese Zodiac, Jackie Chan incarne un gentleman cambrioleur chinois chargé de récupérer 12 artefacts antiques représentants les animaux du zodiaque chinois. Il a toute une équipe de jeunes gens avec lui, hauts en couleur, et cette aventure les emmène un peu partout dans le monde, avec un focus en France où des collectionneurs d'arts possèdent une partie de ce trésor. Passé ce postulat, le scénario part un peu dans tous les sens, ne se focalise pas toujours sur ces fameuses statues à récupérer, et peut paraître très souvent capillotracté. Sur ce point, c'est à l'appréciation du spectateur : les plus exigeants vont s'ennuyer, mais peut-être certains amateurs y verront un couloir humoristique bon enfant qui correspond à l'image que Jackie Chan renvoie.




La mise en scène est plutôt de bonne facture, sans chercher à énormément surprendre, et ce malgré la présence de cascades (qui sont tournées de manière très traditionnelle). Le souci réside peut-être dans les choix graphiques : le manoir français est très cliché, le passage dans la jungle est très old school, le combat aérien avec sa myriade de gadgets futuristes improbables prête à sourire. Et c'est là que revient le même argument : si vous voulez voir Jackie Chan qui s'amuse, si vous êtes fan, vous y trouverez votre compte.
Enfin, le jeu d'acteur est disparate. Jackie Chan et ses équipiers chinois font le job, sont cabotins comme il faut (c'est donc une qualité). Les acteurs occidentaux, notamment français, sont plutôt à côté en revanche, ils en font trop.


Prenons pour exemple l'homme de main du collectionneur français : il jongle sur de l'humour en deux langues, et ça ne lui réussi pas des masses. Il en ressort un vilain bête, lambda, comme la fiction en a toujours fait. C'est un peu le problème du film aussi, tous les personnages sont presque désincarnés. Ils sont voulus hauts en couleur par le scénario, mais il manque un véritable souffle à ce dernier pour que les acteurs puissent se libérer et donner le sentiment d'être percutants, drôles, etc.



Vous l'aurez compris, le chroniqueur qui vous écrit ces lignes n'est pas fan des choix de mise en scène, de scénario, etc. de Chinese Zodiac. Mais de temps en temps, il faut rappeler que dans l'absolu, les arts, tels que le cinéma, sont question de sensibilité. Jackie Chan est une figure attractive, assez feel good et a émerveillé bon nombre de spectateurs à travers le monde. Les ingrédients qui ont fait le succès de ses films sont présents ici et même si l'humour fonctionne plus ou moins bien, Chinese Zodiac est un pur produit Jackie Chan. Ce film peut donc vous correspondre si vous recherchez ce genre de sensations.



Pour conclure, une anecdote. Shu Qi, l'immense star asiatique, muse de Hou Hsio-Hsien, et qui a joué dans de nombreux succès, apparaît dans ce film. Mais pour la voir, il ne fait pas cligner des yeux au mauvais moment. Comment se fait-il qu'une telle vedette ait accepté d'être reléguée au rang de figurante ? Demandons à Jackie Chan la prochaine fois que nous le croisons !
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Raimaru

10 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News