Blood + - Actualité manga

Espace Membre

inscription identifiants oubliés ?

Manga - Serie

Blood +

Rated
14+
Note de la rédaction
Note des lecteurs
Average Rating of Readers 17.6/20
Price
6.90 €

Saya semble une lycéenne vivant une vie normale sur l'île japonaise d’Okinawa. Elle a été adoptée et n'a aucun souvenir datant de plus d'un an. Cependant, elle souffre de réminiscences troublantes. Il lui revient ainsi des souvenirs datant de son combat contre des démons pendant la seconde Guerre Mondiale mais aussi dans la Russie du début du XXe siècle. La plus oppressante de ses réminiscences concerne un manoir français du XIXe siècle qui révèle en fait le milieu où elle a été élevée. Saya est "néée" en 1833 dans un cocon provenant d'une momie de chiroptère aux côtés de sa soeur Diva. Saya et Diva sont en fait les derniers vampires connus, nés en ce monde pour abattre tous les démons.


If you liked it...you should like this:

Hellsing  /  Vampire Hunter D

Comment parvenir à gâcher un univers prometteur à l'aide d'une intrigue insipide, de personnages proches du ridicule et d'un auteur qui ne maitrise absolument pas son sujet ? Rien de plus simple, il suffit de suivre l'exemple de cette adaptation papier de Blood.

Mais tout d'abord, petit rappel concernant la série en elle-même. Blood : The last vampire est à la base un film d'animation sorti en 2000. S'en suit une série de romans, une première adaptation papier sous forme d'une one shot et puis une série anime nommée Blood + qui compte une cinquantaine d'épisodes. C'est de l'adaptation de cette série qu'il s'agit ici.

Elle nous invite à suivre Saya, une adolescente ayant perdu la mémoire habitant chez une famille d'acceuil et qui mène une vie relativement banale de lycéenne. Elle possède un frère ainé en la personne de Kai et un cadet prénommé Riku. Jusque-là, tout va bien. Mais un beau jour elle se fait attaquer par une mystérieuse créature que l'on apprendra par la suite être un vampire. Heureusement pour elle, un inconnu qui transporte avec lui un étui à violoncelle lui sauve la vie et lui apprend la vérité à son sujet: Elle est, elle aussi, un vampire et la seule personne capable de stopper ces terribles créatures lâchées dans la nature par une sombre et énigmatique organisation. D'organisation, Saya en rejoindra une elle aussi: les Boucliers rouges, qui veillent justement sur elle en secret depuis un moment. S'en suit alors une lutte acharnée entre notre héroine et les vampires déchainés, dirigés par Diva et ses chevaliers !

Si l'on pouvait reprocher à la série anime de tirer un peu en longueur, il en sera complètement différent de cette version papier. Ici, tout va vite, très vite, beaucoup, beaucoup trop vite. De nombreux éléments sont supprimés, survolés, oubliés et le traitement des personnages est plus que sommaire. Exception faite de Saya et d'Hagi, mais ça c'était quand même un minimum. L'exemple le plus frappant est probablement Riku. Le pauvre n'a vraiment pas de chance et sera tout simplement ridicule du début à la fin. Il multiplie les réactions abracadabrantes et pathétiques tout au long des 5 volumes qui composent la série, si bien que ça en devient énervant, et même plus amusant. Kai subira petit à petit le même sort et je ne parle même pas des boucliers rouges totalement amorphes du début à la fin. Ce qui est vrai du côté des gentils l'est également dans le camp opposé. En dehors d'Amshel, pratiquement aucun des chevaliers de Diva se sera véritablement approfondis. Pire, les deux derniers à apparaitre seront complètement bâclés et parfaitement inintéressants.

Et il en va de même pour l'histoire en elle-même. Car encore une fois, si la série possède un potentiel évident et cherche à proposer un récit sur le mythe des vampires différent de ce que l'on peut voir actuellement au cinéma ou ailleurs, elle se plante totalement en cours de route. Les évènements s'enchainent sans que l'on ait le temps de comprendre le pourquoi du comment, de s'attacher un temps soit peu aux personnages ou même ne serait-ce que de rentrer dans l'univers mis en place. Et c'est dommage car, malgré tout, certains passages sont de meilleures qualités. Les chapitres qui relatent le passé de Saya et d'Hagi notamment, ou encore la fin qui vient quelque peu sauver les meubles alors que l'on y croyait plus vraiment. Cependant le sentiment qui prédomine reste une impression de gachis monumental.

D'autant plus que les dessins ne sont pas à la hauteur, eux non plus. Mais c'était relativement prévisible. Asuka Katsura a du talent et un style bien à elle, c'est indéniable, elle l'a d'ailleurs prouvé dans le Portrait de Petite Cosette, série également parue chez nous, mais son trait ne convient tout simplement pas à Blood. Elle ne parviendra jamais à rendre les affrontements un minimum plaisants et intenses. Pire, elle multiplie même les cases ratées et sans saveur.

Et pour couronner le tout, Glénat fournit un travail très inégal en ce qui concerne l'édition. Si l'on saluera la présence de pages couleurs au début de chaque tome, certains problèmes d'impression, notamment dans le deuxième volume, sont tout simplement honteux.

Bref, cette adaptation de Blood + est à oublier au plus vite. Ne rendant pas le moins du monde hommage à sa version anime, elle multiplie les erreurs et maladresses grossières et difficilement pardonnables. On trouve beaucoup mieux de nos jours sur le thème vampirique sans avoir à chercher bien loin.


Shaedhen



Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

13,10,13,7,14

Reviews of the volumes:


Suivre les commentaires de la série manga

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

Volumes of the serie

Enigma

D'où vient cette réplique ?
Un drôle de bonhomme venu d'Italie
[ Voir la réponse ]

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News