Sword Art Online - Calibur & Mother's Rosario - Actualité manga
Dossier manga - Sword Art Online - Calibur & Mother's Rosario

Note des lecteurs 19 /20

Sommaire


« Déconnexion impossible »



Sword Art Online n’est pas seulement un anime populaire né en 2012, il serait même rabaissant de la considérer uniquement comme tel. A l’origine, la fresque SAO est une série de light-novel, des romans japonais qui bénéficient d’illustrations d’un dessinateur, née de la plume de Reki Kawahara, un passionné de mmorpg et autres jeux-vidéo. Cela se ressent fortement dans sa carrière puisque juste avant les aventures de Kirito, Kawahara publiait une autre série autour des jeux-vidéos dans un monde futuriste : Accel World. Il est donc normal que l’écrivain ai cherché à développer son sujet et le thème des univers virtuels de multiples manière. Dans deux précédents dossiers, nous avons fait un tour d’horizon des trois premiers arcs de la saga, respectivement Aincrad, Fairy Dance et Phantom Bullet. Aujourd’hui, il est temps de s’attaquer à deux arcs plus mineurs mais qui ont des choses à nous dire. Place alors à Calibur et Mother’s Rosario !


A la conquête d’Excalibur !


L’arc Calibur nous projette quelques jours après la conclusion de Phantom Bullet. Au cours de son aventure avec Leafa au sein d’ALfheim Online pour secourir Asuna, Kirito a aperçu l’épée Excalibur dans une prison pyramidale dans les hauteurs de Jötunheim. Mais les deux frères et sœurs ne sont plus les seuls à avoir découvert l’artefact, celui-ci est maintenant connu du grand public, signifiant que sa détention par un joueur n’est qu’une question de temps. Profitant d’un jour de repos, Kirito appelle ses plus fidèles camarades joueurs à l’aide pour une mission qui leur permettra de mettre la main sur Calibur. Ainsi, le héros, Leafa, Asuna, Klein, Silico, Lizbeth et même Sinon se lancent dans cette quête, une nouvelle aventure vidéoludique virtuelle avec un grand A !





Puis vint Mother’s Rosario


Mother’s Rosario est un arc qui se déroule encore quelques jours après Calibur, c’est aussi le chapitre qui clôt le cycle de la saga avant Alicization. Au sein d’ALfheim Online, un joueur redoutable défie les autres en duels et remporte des victoires consécutives. Cet épéiste, surnommé « l’Epée Absolue » a même détrôné Kirito à la loyale. Voilà qui attire la curiosité d’Asuna qui décide de se mesurer à ce challenger, une joueur surnommée Yuuki en réalité. Par la compétition qu’elle imposait, cette dernière cherchait en fait un allié de taille pour l’aider elle et sa guilde à vaincre un boss d’étage, ce qui leur permettrait de figurer sur le Mur des Héros avant la dissolution du groupe au printemps prochain. Mais cette promesse d’adieu cache en réalité de lourds secrets qu’Asuna apprendra en se liant d’amitié avec Yuuki…


Les nouveaux personnages


Yuuki Konno, alias Yuuki



Yuuki est la chef de la guilde des Sleeping Knights ainsi que la joueuse imbattable connue sous le sobriquet d’Epée Absolue. D’un naturel particulièrement joyeux, Yuuki donne l’impression de vivre son immersion à fond, Kirito la considère d’ailleurs comme une « habitante de ce monde » en évoquant ALfheim Online.

Tout comme ses compagnons, Yuuki rêve de vaincre le prochain boss d’étage afin que son nom figure sur le Monument des Héros du jeu. Cet objectif cache une réalité beaucoup plus complexe et tragique, une vérité qu’Asuna apprendra à ses dépens… Mais c’est bien ce qui rapprochera les deux jeunes filles aussi bien dans le jeu que dans le monde réel.

An Si-eun, alias Siune



Siune est une membre de la guilde des Sleeping Knights, son personnage étant une Ondine. D’un naturel calme, elle fait office de figure presque maternelle dans le groupe de joueurs. Elle sera d’ailleurs celle qui mettra Asuna sur la piste par rapport aux secrets que cache la guilde à leur amie. Dans la réalité, Siune est une jeune femme d’origine coréenne vivant au Japon. Et tout comme Yuuki et chacun des membres de Sleeping Knight, elle cache un secret qu’elle ne dévoilera qu’à la fin de l’arc.


Un nouvel auteur : Shii Kiya, alias CSY


Shii Kiya, ou CSY, est un auteur particulièrement prolifique depuis les années 2000. Toutefois, ce n’est ni dans le shônen ni dans la fantasy que l’auteur s’est démarqué mais bien par sa patte particulièrement coquine, le mangaka ayant principalement œuvré sur des mangas pornographiques. Mais si les années 2000 et 2010 furent marquées par de nombreux travaux hentai de l’auteur, l’un des mangas des débuts de sa carrière professionnelle s’en détache puisqu’il s’agit d’une version manga de la licence Shakugan no Shana, light-novel aussi popularisé par ses trois saisons animées. Shakugan no Shana X Eternal Song – Harukanaru Uta – est aussi l’un des titres les plus longs du mangaka avec cinq tomes au compteur.

Il faut ensuite attendre 2014 pour que Shii Kiya sorte de nouveau du registre pornographique pour un titre qui fait partiellement l’objet de ce dossier : Sword Art Online – Calibur, une one-shot qui adapte l’histoire courte éponyme de Reki Kawahara présente dans le huitième tome japonais du light-novel de la saga.
  
  
  

© REKI KAWAHARA/TSUBASA HADUKI by KADOKAWA CORPORATION, Tokyo.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News