Pupa - Actualité manga
Dossier manga - Pupa
Sommaire

Publié le Vendredi, 28 Avril 2017


Présentation


L'histoire


Un père violent, un petit garçon constamment battu par celui-ci sous les yeux d'une mère silencieuse et d'une petite soeur traumatisée... Telle fut l'enfance d'Utsutsu et de sa jeune frangine Yume. Mais depuis cette époque dont ils ont gardé de très douloureux souvenirs, les choses ont changé : ils ont désormais 17 et 16 ans, sont tous deux au lycée, et sont surtout livrés à eux-mêmes jour après jour en vivant seuls. Si Utsutsu parvient à tenir, c'est uniquement parce qu'il s'est juré de toujours protéger sa petite soeur adorée. Mais le destin peut parfois être extrêmement cruel.

Alors qu'Utsutsu retrouve sur sa route le père qu'il hait tant et qui semble vouloir s'en prendre à Yume, une étrange nuée de papillons rouges apparaît, et la jeune fille, peu de temps après, s'évanouit pour se réveiller entourée de cadavres. Sous le regard de son frère, elle découvre qu'elle est devenue un monstre, capable de se transformer en créature difforme, et constamment avide de viande bien malgré elle. Au-delà de l'horreur et de la peur, Utsutsu reste déterminé à protéger le jeune être en qui il tient le plus au monde... mais la tâche s'annonce aussi difficile que morbide et douloureuse.

Maria, une énigmatique femme défigurée, lui apprend qu'il a lui aussi été touché par ce qui est appelé le virus pupa, mais que pour une raison inconnue cela ne lui a pas donné la possibilité de se transformer en monstre, mais simplement de pouvoir régénérer immédiatement son corps. Qui plus est, l'énigmatique interlocutrice avoue qu'elle a en sa possession un antidote temporaire pouvant ralentir la transformation de Yume, mais que s'il veut protéger sa soeur et l'empêcher de semer la mort il devra accepter l'impensable : lui servir de pâture vivante, lui qui peut régénérer son corps à l'infini...



La série au Japon


Pupa (ピューパ) est un manga de Sayaka Mogi qui a débuté sa prépublication le 12 mars 2011 au sein de la maison d'édition Earth Star Entertainment, et plus précisément dans le magazine Comic Earth Star (que l'on ne connaît en France que pour pupa, mais qui a aussi accueilli le manga Nobunagun de Masato Hisa, par exemple). Se poursuivant sans heurts jusqu'à sa conclusion dans le magazine le 12 décembre 2013, la série compte au total 32 chapitres, sans compter divers chapitres bonus ou spéciaux.

Parallèlement à sa prépublication, la série est compilée par Earth Star Entertainment en 5 volumes reliés, parus respectivement le 11 novembre 2011, le 12 juin 2012,  le 12 janvier 2013, le 12 septembre 2013, et le 12 février 2014.

Forte d'un certain succès qui a fait décoller la carrière de sa mangaka, la série a connu en 2014 une adaptation animée, sur laquelle nous reviendrons brièvement un peu plus tard.

Puis en 2015, la popularité suffisante du titre fait qu'il connaît une réédition chez la maison d'édition Akita Shoten en format bunko, sous la forme de trois gros tomes ponctués de chapitres bonus. Ces trois volumes sont sortis respectivement le 10 septembre, le 20 octobre et le 20 novembre 2015.

 

L'arrivée en France


Ce sont les éditions Komikku qui nous proposent de découvrir le manga en langue française, et pour cela l'éditeur s'est basé sur l'édition bunko sortie au Japon chez Akita Shoten en 2015. On a donc droit à 3 gros pavés, d'environ 430 pages pour les 2 premiers et 450 pages pour le 3ème.

Profitons-en  pour signaler tout de suite l'excellente qualité de cette édition.
Malgré l'épaisseur des livres, le papier de l'imprimeur Aubin s'avère à la fois souple et léger, faisant que le tome se prend très facilement en mains. De plus, l'impression est impeccable, aucun souci de transparence n'est à noter, Ryoko Akiyama livre une traduction très fluide et immersive, et l'adaptation graphique est très satisfaisante (mention spéciale au lettrage des onomatopées, qui respecte bien le travail d'origine).
Qui plus est, chacun des trois volumes est ponctué de superbes illustrations en couleur (en début et en fin de tome, mais aussi sur les différentes face de la couverture sous la jaquette), et comportant les chapitres bonus déjà évoqués (2 chapitres bonus dans le tome 1, 3 dans le volume 2, et 3 aussi dans le tome 3).
En somme, chacun de ces épais volumes vaut sans problème son prix de 12€.

Les trois tomes sont sortis dans notre pays respectivement le 27 octobre 2016, le 12 janvier 2017, et le 30 mars 2017.



Principaux personnages


Utsutsu Hasegawa



Adolescent qui n'a pas un une enfance heureuse, Utsutsu est un lycéen de 17 ans d'un abord gentil et sociable, mais qui cache surtout une profonde affection pour sa soeur Yume dont il se soucie énormément. A tel point qu'il n'hésitera pas la moindre seconde à lui servir de pâture vivante pour la préserver, quand elle deviendra un monstre sanguinaire...


Yume Hasegawa



Petite soeur d'Utsutsu, Yume est une jeune fille de 16 ans très douce, gentille, et rendant bien à son grand frère l'amour fraternel qu'il lui offre. Mais sa profonde douceur, sa pureté pourront-elles résister à l'appel du sang, de la chair fraîche et de la violence dont elle se retrouve malheureusement affublée une fois devenue un monstre ?


Shirô Onijima



Le père d'Utsutsu et de Yume ne leur a jamais rendu la vie facile. Violent et louche, il semble faire partie d'une organisation secrète. Après avoir laissé derirère lui les deux enfants, il revient auprès d'eux avec des intentions visiblement hostiles, surtout envers Yume... Pour quelle raison ? Que cache-t-il en réalité ?


Maria



Une mystérieuse chercheuse, qui semble savoir pas mal de choses sur le virus pupa. Difigurée par une ample cicatrice sur le côté droit de son visage, elle inspire l'inquiétude... Quels desseins poursuit-elle ?


La créatrice du virus


Sayaka Mogi (茂木清香) est née un 31 janvier, et tient un site, ainsi qu'un compte twitter où elle poste plusieurs fois par mois.

Sa première oeuvre en tant que mangaka professionnelle démarre en 2011 chez Earth Star Entertainment, et n'est autre que pupa. Un coup d'éclat pour une première oeuvre, qui lui vaut d'être ensuite courtisée par plusieurs autres importantes maisons d'édition.

Ainsi, juste après la fin de pupa, de fin 2013 à 2016, elle signe dans le magazine Action de la maison d'édition Futabasha la série Ao no Haha (青の母 / Blue's mother), un titre à tendance horrifique bouclé en quatre volumes.



L'année d'après, en 2014, elle démarre deux autres séries chez deux autres éditeurs.

Mêlant action et surnaturel, la série Switch Witch (スイッチウィッチ ) est publiée jusqu'en 2016 dans le magazine Young Champion d'Akita Shoten, et est terminée en six tomes.



Quant à la série Nemureru Mori no Karon (眠れる森のカロン / Sleeping Charon), elle est publiée jusque début 2017 dans le magazine Young Magazine The 3rd de Kôdansha, est s'est achevée après trois volumes. Là aussi, horreur et surnaturel se mêlent.



En décembre 2016, l'artiste a démarré une nouvelle oeuvre pour le compte du magazine Itan de Kôdansha: Onigui shôjo to tsukifukurô. Pour l'occasion, Mogi s'essaie au josei, avec un titre mêlant romance et fantastique.



Certaines choses, en quelques titres, sont devenues une petite "marque de fabrique" de l'autrice, à commencer par son goût pour le surnaturel, mais aussi pour les transformations d'humains en monstres, et pour une nature humaine qui est donc souvent floue. On peut aussi remarque, notamment via les jaquettes de ses séries, un travail des couleurs assez personnel, avec généralement un fond noir.

A ce jour, pupa est sa seule série publiée en France.
  
  
  


© 2015 Sayaka Mogi (AKITASHOTEN)

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News