Pandemonium - Actualité manga
Dossier manga - Pandemonium
Sommaire


Présentation


Synopsis


« Ceux qui hantent le ciel », voilà comment sont appelés ces êtres peu ordinaires qui contrôlent la foudre rectiligne cause de bien des ravages. Cette population, selon les légendes, habiterait dans une contrée éloignée et coupée du monde, où le relief ne permettrait pas aux mortels de s’approcher.

Pourtant, le jeune Zipher ose l’aventure vers ce village, ce dans un seul but : utiliser la magie de ces individus à part et ressusciter sa bien-aimée, victime de la foudre rectiligne. Blessé par son voyage, Zipher est accueilli par la douce Domika, mais à contrecœur des villageois. Ces derniers n’ont de particularité que leurs apparences physiques qui les ont forcés à se couper du monde. Sont-ils donc responsables des ravages qui détruisent le monde ? Et est-ce que Zipher pourra utiliser leurs dons pour ramener sa chère et tendre à la vie ?





Autour de la publication


Pandemonium (Pandemonium – Majutsushi no Mura ou Pandemonium - 魔術師の村 de son titre original) est une œuvre que nous devons à Shô Shibamoto, un auteur qui se démarque par son style hybride et à sa patte qui humanise des animaux pour conter ses histoires. La série démarre en 2013 sur Web Iki Para Comic, un site de publication seinen de l’éditeur Shôgakukan. L’œuvre totalisera douze chapitres répartis en deux opus, respectivement parus au Japon le 30 janvier et le 28 février 2014. Le second tome accueillera aussi une histoire bonus revenant sur la jeunesse de Domika.

En France, l’éditeur Ki-oon accueille la série dans sa collection Latitudes, fin 2014. Le premier opus paraît le 13 novembre 2014 et le second le 26 mars 2015.





Shô Shibamoto, un auteur au coup de crayon atypique


Le mangaka Shô Shibamoto a quatre séries à son actif. Le mangaka, né le 4 décembre 1987, n’a dévoilé que peu d’informations à son sujet. L’auteur communiquant beaucoup sur internet, via Tumblr ou Deviantart, il n’hésite pas à publier des illustrations inédites autour de ses œuvres dont Pandemonium qui a même son Tumblr dédié. Sur celui-ci, Shô Shibamoto dévoile l’actualité sur sa série, les dédicaces qu’il a eu l’occasion de faire, et n’a pas hésité à montrer son admiration envers la publication française de l’œuvre et les moyens promotionnels utilisés par Ki-oon.

On peut donc supposer qu’avant de devenir professionnel, l’auteur a beaucoup dessiné en amateur. Il publie sa première série, Tsunousagi, en 2010 mais le titre ne comptera qu’un seul volume. Son œuvre fétiche démarre en 2013, il s’agit de Pandemonium qui totalisera deux tomes. Peu après la fin de son œuvre, le 6 mars 2015, Shô Shibamoto démarre un manga de la licence Yo-Kai Watch intitulé Yo-Kai Watch – Komasan – Hanabo to Kiseki no Jikan. Parlant du personnage de Koma, la série ne contera aussi qu’un seul tome. Enfin, au début du mois d’avril 2017, le mangaka a dévoilé sa nouvelle série sur le site japonais Note : Hana no Kishi Dakini.


  
  


© 2014 PANDEMONIUM / SHÔ SHIBAMOTO / Shogakukan

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News