no flash plugins detected
Espace Membre inscription identifiants oubliés ?

Report

Dossier manga - Lady Detective

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Présentation



L'histoire


Londres, 1864. Alors que la ville profite de son rayonnement mondial avec les expositions universelles, une grande demeure aristocratique bascule dans le drame avec la mort d'un jeune homme, Sir Thomas. Il revenait tout juste d'une guerre pour découvrir que sa fiancée s'est mariée avec un autre homme. La mise en scène ressemble étonnamment à celle du héros du livre Les Souffrances du jeunes Werther, et la pièce où son cadavre a été retrouvé était fermée de l'intérieur. Tout semble désigner un suicide romantique, c'est en tout cas ce que tout le monde conclut... Tout le monde, sauf une jeune Lady, Elisabeth Newton. Présente sur les lieux au moment de la mort de Sir Thomas, elle déduit très rapidement que ce suicide apparent cache en réalité un meurtre savamment orchestré. Et même si personne ne veut la croire parce qu'elle est une Lady, elle est bien décidée, accompagnée de son majordome l'énigmatique Edwin White, à découvrir la vérité !

Toutefois, elle ne sait pas encore jusqu'où va l'amener cette enquête, qui n'est qu'un premier pas vers beaucoup d'autres mystères. De fil en aiguille, au fil de sa soif d'aventures et d'enquêtes, la jeune femme croisera nombre de personnages qu'elle laissera rarement indifférents, et sera amenée à résoudre plusieurs autres affaires sordides l'amenant petit à peu à lever le voile sur un complot visant la couronne anglaise et orchestré par un adversaire aussi minutieux que supérieurement intelligent, et que les fans de Sherlock Holmes connaissant bien.

Entre portrait de l'Angleterre victorienne, récit d'enquêtes porté par une héroïne haute en couleur, ou  clins d'oeil à l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle, nous vous proposons avec ce dossier de découvrir une série riche sur bien des aspects.



Fiche signalétique


Lady Detective (레이디 디텍티브) est un manhwa de Jeon Hey-Jin et Lee Ki-Ha paru en Corée du Sud chez l'éditeur Daewon/Daiwon, au sein des pages du magazine Issue, magazine dont sont issues plusieurs séries parues en France, comme Model, Horror Collector, ou Nabi. Ce magazine est traditionnellement classé en sunjung, équivalent coréen du shôjo, donc plutôt destiné à un public féminin d'adolescentes ou de jeunes adultes. En réalité, les oeuvres que nous en connaissons s'adaptent généralement bien aux différents types de public, Lady Detective en étant d'ailleurs une excellente preuve.
La série a été prépubliée en magazine entre 2011 et 2013. Le premier volume relié est sorti dans le pays d'origine le avril 2011, puis les tomes suivants ont suivi à un rythme régulier de 4-5 mois entre chaque volume, jusqu'à la parution le 28 février 2013 du sixième et dernier tome.
Lady Detective possède également sa bande-annonce dans son pays d'origine. Vous pouvez retrouver celle-ci sur notre fiche de la série.

En France, ce sont les éditions Clair de Lune qui nous ont proposé de découvrir la série.
Souvent plombé par une réputation négative, l'éditeur a offert ici une édition plus qu'honorable, portée notamment par une excellente traduction signée Kette Amoruso, traductrice expérimentée et réputée dans le domaine à qui l'on doit, entre autres, les versions françaises de Witch Hunter, Warlord, Mes chères filles, Tigre, Geonbae, 100% Perfect Girl, L'épouse du dieu de l'eau... Cette version française est franchement fluide et agréable, et ne comporte que très peu de coquilles, la plus importante étant le nom de l'héroïne, écrit "Elisabeth" alors que sa carte de visite affiche clairement "Elizabeth" avec un "z". Pour le reste, le lettrage est plaisant, les onomatopées sont bien sous-titrées... Seule la qualité d'impression peut franchement décevoir par moments. Et il faudra accepter de débourser 7,95€ pour un petit format.

La série est également sortie en version anglaise/américaine chez Seven Seas Entertainment à partir d'août 2012, sous le titre Lizzie Newton - Victorian Mysteries. Malheureusement, cette édition a vite été interrompue, après la sortie du tome 2 en février 2013.




Les auteures



La scénariste : Jeon Hey-Jin



Nous ne savons pour ainsi dire quasiment rien de la scénariste de Lady Detective... Ou, en tout cas, des informations sont difficilement trouvables sur elle si l'on ne comprend pas le coréen.
Mais si vous connaissez la langue, coréenne, vous pouvez vous référer au site officiel de l'auteure.

Fans de Sherlock Holmes depuis qu'une amie lui a prêté certaines aventures de célèbre détective en primaire, elle aime écrire des polars depuis l'époque du collège.

Lady Detective fut son troisième titre et sa première prépublication en revue. Nous savons aussi qu'elle est mariée, et qu'elle adore les sciences, ce qui se ressent beaucoup à la lecture de Lady Detective.


La dessinatrice : Lee Ki-Ha



Lee-Ki-Ha (ou Lee Gi-Ha) est elle aussi une artiste relativement discrète, dont la carrière professionnelle n'a commencé que récemment, avec la publication en 2010 de deux histoires courtes : Hidden Love - Trick or True, et Pokerface, deux oeuvres présentant des relations sentimentales assez ambigües.
La première narre la relation d'un Comte qui en a assez d'être considéré comme un enfant par son garde du corps.
La deuxième voit un jeune homme désire ardemment sa demi-soeur, pendant que son meilleur ami les observe avec jalousie et désespoir.

De 2011 à 2013 elle dessine Lady Detective, puis elle revient en 2014 avec une nouvelle série : Awfully Damn Kiss and Hug, drame romantique en milieu scolaire qui ne comporte pour le moment qu'un seul volume.



Principaux personnages



Elisabeth Newton – Lizzie



L'héroïne de la série est une jeune Lady bien différente de la plupart des femmes de son époque, non seulement parce qu'elle adore jouer les enquêtrices et se passionne pour des domaines peu féminins comme la chimie, mais également parce qu'elle est secrètement l'une des grandes auteures de polar de son époque, sous le nom de Logica Docens.
Bien sûr, elle est elle-même une passionnée de livre, passion directement héritée de son défunt père.


Edwin White



Celui qui était autrefois connu comme un avocat de génie, un as du barreau aux 30 victoires consécutives, a laissé tomber cette activité pour devenir le majordome de Lizzie et veiller ainsi sur elle, tenant ainsi la promesse faite au père de la jeune femme sur son lit de mort.
Edwin a été recueilli par le père de Lizzie dans son enfance, et Lizzie et lui se connaissent donc depuis de nombreuses années. Au fil du temps, Edwin s'est taillé une place honorable, devenant un homme fiable, à tel point que le père de Lizzie lui a offert sa fille en fiançailles.
Mais Edwin a beau aimer Lizzie depuis longtemps, la jeune femme, elle, préfère l'ignorer, notamment en prétextant qu'un simple majordome n'est pas digne d'une Lady... Fausse excuse ?


Charles B. Grey



Cet inspecteur de police est considéré comme le meilleur de la ville de Londres dans son domaine. Droit, sérieux, patriotique et bourré d'abnégation, c'est un homme pas forcément drôle, mais sur lequel on peut compter.
D'abord très réticent face au fait que Lizzie, une femme, se mêle de ses affaires d'enquête, il va rapidement être obligé de se rendre compte que la demoiselle est réellement un esprit brillant, et qu'elle ne le laisse pas insensible... Le si sérieux Grey craquerait-il un peu pour Lizzie ?


Andrew R. Kenneth



Kenneth est le supérieur de Lizzie à l'agence pour laquelle elle écrit ses polars sous le pseudonyme de Logica Docens. Et bien que Lizzie soit l'auteure du plus gros succès de l'agence, Kenneth n'arrive aucunement à l'apprécier, non seulement parce qu'ellee st une femme-écrivain et qu'il la trouve prétentieuse, mais également parce qu'il se met en concurrence littéraire avec elle. En effet, Kenneth est largement plus amateur des écrivains français comme Victor Hugo (qu'il rencontre à un moment de la série), que des écrivaillons anglais qu'il ne tient pas en haute estime.
Un peu prétentieux, cantonné dans ses idées et parfois de mauvaise foi, il est un prototype du boulet rustre souvent amusant, mais est aussi capable de montrer un meilleur fond quand la situation l'exige.


Archibald Dolton



Beau blond, séducteur invétéré couchant sans état d'âme avec ses conquêtes, Archibald Dolton se retrouve contraint de devenir le précepteur de Lizzie, qui lui fait un admirable chantage : si elle prouve, qu'il n'est pas le coupable d'un crime dont on l'accuse, il sera à ses ordres !
Véritable figure de l'homme libertin séduisant autant garçons et filles que femmes d'un certain âge, il prend du plaisir avec à peu près du plaisir avec tout le monde... sauf avec Lizzie, qui est à l'opposé de ce qu'il aime !
Jouant la carte du séducteur amusant, il est aussi régulièrement tourné en dérision, mais sait néanmonsn utiliser ses qualités de bel homme et de bon orateur pour aider les autres si besoin.
Il a effectué ses études avec Edwin.


Mycroft Holmes



Jeune homme taciturne et solitaire, Mycroft Holmes réfléchit plus vite qu'il ne parle, ce qui fait qu'il préfère très souvent se taire ou communiquer par écrit afin de ne pas subir les quolibets. Mais cet esprit brillant, pourvu d'un incroyable sens de la déduction, pourrait bine changer au ontact d'Elisabeth Newton, une femme qui le comprend.


James Moriarty



Le jeune James fait sa première apparition dans le tome 2, croisant la route d'Andrew alors que celui-ci revient de sa rencontre avec Victor Hugo en France.
Le jeune homme apparaît gentil, léger, cultivé et serviable, et sympathise facilement avec Lizzie et les autres. Mais ne vous fiez pas aux apparences, car il cache sans aucun doute plus d'un secret, plus d'une manigance...
  
  
  

© 2011 JEON Hey-jin, LEE Ki-ha / Daewon C.I. Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News