Gundam - La saga Gundam 00 - Actualité manga
Dossier manga - Gundam - La saga Gundam 00
Sommaire

Introduction

  
  

Avant-propos

   
Il y a sept mois, presque jour pour jour, nous choisissions de décortiquer les différents volets de la saga Gundam parus en France en les traitant univers par univers, chacun d’entre eux étant totalement indépendant des autres. Après avoir ouvert le bal en décembre dernier avec l’Ere Cosmique, englobant les séries Gundam SEED et Gundam SEED Destiny ainsi que leurs dérivés, le calendrier de l’Anno Domini sera notre sujet aujourd’hui. Cet univers est l’un des plus récents car débuté en 2007 avec la première saison de Gundam 00 et ne s’est terminé qu’en 2010 à travers un film d’animation. Que nous propose l’Anno Domini de Gundam ? Quelles spécificités sont apportées par cette nouvelle histoire ? Tels seront nos questionnements du jour !
   
Gageons toutefois que nous ne reviendrons pas nécessairement sur des points déjà traités dans les deux précédents dossiers sur Gundam. Gardez alors en tête certaines clefs communes à la franchise : les batailles entrent robots ne sont qu’une vision futuriste de la guerre et chaque série est avant tout le portrait d’une dimension géopolitique frappée par le conflit où la destinée d’humains se retrouvent parfois malgré eux sur le champ de bataille.
  
   

Histoire

    
En 2307 de notre propre calendrier, l’humanité vit un tournant majeur. Les énergies fossiles étant épuisées, les grandes nations se sont tournées vers l’espace pour se fournir dans l’inépuisable énergie solaire. Pour cela ont été bâtis trois ascenseurs orbitaux détenus par les trois groupes dominants de la planète : l’Union est la formation de l’Amérique, de l’Océanie et du Japon, la LRH (ou Ligue de la Réforme Humaine) englobe la Russie, la Chine et l’Inde, et l’AEU est l’actualisation de l’Union Européenne. Néanmoins, cette construction nouvelle a nourrit nombre d’inégalités, notamment dans les pays pauvres où les guerres civiles sont légion. De plus, les avancées technologiques ont remplacé les simples chars d’assaut par des robots de combat performants dans les pays développés : les Mobile Suit.
   
Mais une nouvelle page de l’histoire du monde s’ouvre lorsqu’apparaît Celestial Being, une organisation annonçant qu’elle mettra fin à tout conflit, peu importe son origine, en utilisant des armes révolutionnaires, des Mobile Suit encore plus développés : les Gundam. Quatre pilotes entrent alors en scène pour combattre la guerre sous toutes ses formes. Ainsi démarre le plan du mystérieux Aeolia Schenberg à l’origine de Celestial Being, marquant l’aube du changement pour l’humanité.
   
   
    
    
    
  
  

Autour de Gundam 00

    
Comme chaque œuvre Gundam, l’ère de l’Anno Domini a donné lieu à un vaste univers. Cette micro-saga de la franchise Gundam tourne autour d’une trilogie d’animation construite sur deux saison et un film cinéma, mais est aussi doté d’un univers étendu par des publications diverses, des manga et des romans notamment.
    
Gundam 00 démarre officiellement le 6 octobre 2007 à travers une première saison qui s’achèvera au début du printemps 2008, sur le vingt-cinquième épisode, afin de laisser la place à Code Geass R2 dans le créneau horaire de diffusion. La saison 2 ne démarre qu’en octobre 2008 et prend sobrement le titre de Gundam 00 : Second season sur les DVD, mais pas dans les génériques de la série. Celle-ci s’achève au printemps 2009, donnant à la série le nombre de 50 épisodes dans son entièreté. Toutefois, le final nous laisse un message explicite : l’histoire ne se conclura vraiment qu’en septembre 2010 à travers le film d’animation Gundam 00 : A Waikening of the trailblazer.
   
Les deux saisons et le film forment un tout, ainsi que le cœur de l’Anno Domini de Gundam. Toutefois, « A Wakening of the Trailblazer » n’est pas le seul long-métrage de la saga de l’Anno Domini. Ainsi, à la manière de Gundam SEED ou de nombreuses œuvres d’animation hors Gundam, des OAV nommés Special Edition ont enrichit la série. Au nombre de trois, ces longs-métrages ont compilé les épisodes de l’œuvre en ajoutant certains passages et en modifiant ou supprimant même certains d’entre eux. Le premier de ces films direct-to-DVD condense la première saison tandis que les deux derniers se partagent la saison 2.
   
   
    
     
Du côté du staff technique, notons que la direction a été assurée par des figures bien connues dans le domaine de la pop-culture japonaise. Ainsi, la réalisation générale fut opérée par Seiji Mizushima, déjà vu dans FullMetal Alchemist, tandis que le character-design d’origine a été orchestré par la mangaka Yun Kôga, bien connue pour son titre Loveless et ses différentes histoires de shônen-ai.
    
Autour des productions anime viennent graviter différentes histoires annexes publiées sous forme de manga et de romans. Si quelques titres approfondissent les personnages développés dans l’œuvre audiovisuelle, c’est davantage un univers étendu de l’Anno Domini qui est développé dans ces productions parallèles qui n’ont malheureusement jamais atteint le territoire français.  Pourtant, nous connaissons bien deux figures à l’origine des œuvres importantes des dérivés de Gundam 00. Le tandem Tomohiro Chiba/Kôichi Tokita, déjà bien connu pour ses travaux sur Gundam Wing en France puis sur Gundam SEED, est de retour à travers différentes petites séries annexes vouées à approfondir et complexifier l’univers. Néanmoins, nous reviendrons sur les titres les plus importants ultérieurement dans notre dossier…
  
    

© by SUNRISE / Beez Entertainment

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News