Yona - Princesse de l'Aube Vol.17 - Actualité manga

Yona - Princesse de l'Aube Vol.17

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 21 Avril 2017

Yona et ses compagnons laissent derrière eux Lili et les terres de la Tribu de l'eau, pour désormais se diriger vers le territoire de la Tribu de la terre. Sur place, ils ne tardent pas à être la cible d'un enfant, un jeune garçon qui chaparde une boulette de riz à Yona ! Plutôt que de punir ce gamin affamé, Yona lui attrape un oiseau. De fil en aiguille ils font mieux connaissance avec lui. Prénommé Kalgan, il vient de la province de Kin... en pays de Kai, donc en territoire ennemi de Kôka. Malgré tout, Yona et les autres décident de le raccompagner jusque chez lui, la frontière étant difficile à passer. Sur ces terres ennemies du Kai du Sud, ils sont plutôt mal accueillis par les parents de Kalgan. Mais il ne s'agit là que d'un moindre problème face à deux autres épreuves qui s'annoncent. Car pendant que les dragon tombent malades les uns après les autres, nos héros se retrouvent plongés dans une bataille entre Kôka et Kai, la région de Kin étant le théâtre choisi par Soo-Won pour entamer son invasion du Kai du Sud...

Jusque là enfoncé dans un schéma assez linéaire, Yona - Princesse de l'aube change un peu la donne avec ce volume où, au lieu d'explorer les terres de la Tribu de la terre, Yona et ses compagnons se retrouvent au sein d'un territoire du Kai du Sud, où plusieurs épreuves les attendent.
Ainsi, la province de Kin devient le théâtre de la bataille entre les troupes de Soo-Won et le Kai du Sud, et même si l'on pourra regretter la brièveté de ce conflit dont on ressent alors assez peu l'impact, la réalité de la guerre rattrape nos héros dans une fin de volume plus violente, où les dragons auront fort à faire pour protéger Yona... mais le pourront-ils seulement ?

En effet, un autre intérêt de ce tome provient de la fièvre que trois des quatre dragons contractent. Est-ce une maladie ? Ou pire ? C'est l'occasion pour Mizuho Kusanagi d'évoquer une cruelle condition des dragons leur possible espérance de vie limitée en tant que dragons. En effet, il suffirait que de nouveaux dragons naissent, pour que cela provoque leur propre fin, ou en tout cas la fin de leurs pouvoirs. Auquel cas, que deviendrait leur relation avec Yona qui s'est solidement bâtie ?

Dans tout cela, la mangaka parvient également, de façon plutôt efficace, à faire naître de nouvelles convictions en Yona, marqué par la découverte de la province de Kin et de ses habitants, qui ne peuvent que subir les décisions de ceux qui dirigent. Notre héroïne, incapable de choisir entre le pays de Kôka et le Kaï du Sud dans le conflit qui éclate, se range alors avant tout auprès des petites gens, premières victimes de la guerre.

Tout cela nous offre alors un nouvel arc qui démarre globalement sur les chapeaux de roue, en parvenant à instaurer une atmosphère assez pesante, et en intrigant pas mal sur plusieurs aspects : la consolidation de nouvelles convictions chez notre héroïne, la guerre et ce qu'elle provoque, l'inquiétude autour de l'état de santé de trois dragons... sans oublier Zeno, qui devrait (enfin !) beaucoup plus se révéler dans le prochain tome.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News