Moving Forward Vol.5 - Actualité manga

Moving Forward Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 12 Octobre 2017

Kuko et Outa se retrouvent à nouveau en face à face. Comme à chaque fois, notre héroïne essaie de désamorcer la situation. Malgré ses bonnes intentions, les choses semblent empirer entre elle et Outa. En effet, celui-ci est à présent rongé par la culpabilité après avoir gagné un concours de peinture sur base des idées photo de Kuko, postées sur son blog. Cette dernière se rend d’ailleurs compte qu’elle ne peut pas être parfaite et commence à accepter la face plus sombre de sa personnalité. Sazuku, pour sa part, a rompu avec sa copine et voit sa relation avec Kuko se troubler par l’intermédiaire d’émotions contradictoires. 


« En ayant pris conscience de ma noirceur, je me sens plus légère… comme libérée d’un poids. »


L’intrigue concernant Outa arrive petit à petit à un point de non-retour. Bien qu’amoureuse, notre héroïne doit se résigner à se dire qu’elle fait plus de mal que de bien au garçon qu’elle aime. Elle doit se rendre compte que même les meilleures intentions ne sont pas forcément les bonnes. Pourtant, cette anti-relation aura le mérite de faire évoluer Kuko, de la pousser vers l’avant. Cette évolution contradictoire va finalement lui permettre d’accepter son côté sombre. Nagamu Nanaji continue ainsi d’approfondir avec intelligence et pertinence l’amour voué à l’échec que Kuko ressent à l’égard d’Outa. L’auteure poursuit cet approfondissement avec la profondeur et la nostalgie qu’on lui connaît. 


La mangaka va également profiter de l’occasion pour complexifier les différents rapports qu’entretient Kuko. Elle avait déjà mis en place certains éléments dans les volumes précédents. C’est dès lors avec curiosité qu’on voit ces éléments s’épanouir. Cette seconde trame se centrera cette fois-ci sur la relation entre Kuko et Sazuku, le musicien mystérieux et ronchon. Alors que Kuko entretient une relation triste et mélancolique avec Outa, celle-ci entretiendra un rapport plus acerbe et humoristique avec Sazuku. Un changement d’atmosphère qui ne sera pas sans nous déplaire. 


Le récit se complexifie pour notre plus grand plaisir, que ce soit dans les relations entre les personnages ou même dans le développement personnel des protagonistes. Il sera quelque peu dommage que la trame s’arrête quelque peu de manière abrupte, pour laisser place à une histoire annexe centrée sur Ibu, la meilleure amie de Kuko. Notre déception s’amoindrira un peu à la lecture de qualité de la petite anecdote. Notre curiosité est à vif pour la suite des événements de Moving Forward !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News