Akatsuki Vol.9 - Actualité manga

Akatsuki Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 21 Avril 2017

Hibiki et ses compagnons se retrouvent face à un monstre d'une puissance sans commune mesure! Mais ce monstre n'est autre que Shikimi qui s'est laissé dominer par une force qu'il ne pouvait contrôler! Est-il encore possible de le sauver? Ou bien faudra-t-il l'éliminer? Mais encore faut-il pouvoir y parvenir!
Dernière ligne droite des aventures de Hibiki et Kirisa!

Nous y voilà le dernier volume de la série est là, et comme on pouvait le redouter pour une série qui n'a jamais vraiment brillé, ce n'est pas franchement passionnant, pas plus que ce n'est haletant comme nous le vend la quatrième de couverture!

Alors que le titre avait quelque peu redressé la barre à plusieurs reprises grâce à de bonnes idées, certes peu originales, mais qui avaient le mérite d'être là, à aucun moment le titre n'a vraiment décollé! Et alors que la phase avec les dix tiges célestes était relativement bien amenée, et qu'elle aurait pu être intéressante, l'auteur va une nouvelle fois bâcler tout ça en quelques pages avec des idées sorties de nulle part!
Sans conviction on avait suivi Hibiki auprès du leader de l'Ishiren, on avait rencontré son petit fils, personnage insupportable dont l'auteur semblait pourtant fier, et on nous avait lancé au visage des conspirations innommables dont on se souciait peu...et il ne reste donc qu'un seul tome pour boucler tout ça...sans surprise, tout est bâclé rapidement, Wako, le soit disant plus puissant Kiriishi de l'organisation ne sert à rien, mais ça on s'en doutait, mais ce qui est réellement frustrant, ou plutôt agaçant, c'est la manière dont l'auteur traite ça! Pourquoi introduire ce personnage, soit disant surpuissant, pour s'en débarrer seulement quelques pages plus tard?! Il n'est pas exploité, il ne sert à rien et personne ne le regrettera. Pour montrer la puissance de la créature qui se trouve en face? Encore aurait il fallu que Wako démontre ce dont il était capable au préalable pour que cet effet fonctionne, sans cela, il sert juste de chair à canon...

Bien entendu, il ne pouvait en être autrement c'est Hibiki qui aura le beau rôle. Il va donc dépasser ses limites se battre malgré un trou dans le ventre, fusionner avec le chakra de Kyubi...pardon, ça, ce n’est pas lui...et pourtant on pourrait le croire...
Et soudain, cerise sur le gâteau, l'auteur nous sort une menace ultime sortie là encore de nulle part, dont on n'avait pas entendu parler ou presque, écrasant la menace précédente, un ennemi sorti du chapeau, plus puissant que tous ceux affrontés jusque là, mais torché en seulement quelques pages...

Il est difficile de dire quelle était la latitude que l'auteur avait pour son récit, s'il a pu faire ce qu'il a voulu, si on lui a laissé le temps, mais quoi qu'il en soit, cette fin se veut catastrophique, tout est atrocement bâclé; et si à quelques reprises le titre a pu se montrer intéressant et qu'on a commencé à y croire, il semblerait qu'on se soit sacrément fourvoyé!

Une fin à l'image de la série, sans grand intérêt qu'on oubliera vite! Un titre qu'on ne recommande pas d'un auteur qu'on n'est pas pressé de retrouver.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

6 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News