Devil May Cry - Les chroniques de Vergil - Actualité manga

Espace Membre

inscription identifiants oubliés ?

Manga - volume

Devil May Cry - Les chroniques de Vergil

Rated
N/C
Note de la rédaction
Price
13.90 €
Le jeu vidéo Devil May Cry (épisode 5) est le reboot de la célèbre saga qui sortira en janvier 2013. Vendu à plus de 12 millions d’exemplaires dans le monde, Devil May Cry est un bestseller, dépassant les frontières du jeu vidéo grâce à de multiples adaptations en dessins animés et mangas.
  
Les Chroniques de Vergil se déroulent quelques mois avant le jeu vidéo : Vergil recrute la médium Kat pour retrouver son frère Dante, le célèbre chasseur de démons, détenu dans la terrible prison Hellfire. Histoire complète en un tome, ce préquel apporte de nombreuses informations sur des personnages emblématiques du jeu. Pour réussir ce spin-off de l’univers Devil May Cry au format BD, Glénat a fait appel à une équipe de choc, alliant le respect de l’univers vidéoludique et du meilleur de la BD moderne.

Si vous faites partie des fanatiques de la célèbre franchise de Capcom, il ne vous aura pas échappé que Dante, le plus charismatique des chasseurs de démons est à l'honneur ces temps-ci. Sortie du reboot du jeu il y a quelques jours ou bien du manga en deux tomes chez Kazé qui est une adaptation du troisième jeu de la série (sans oublier l'anime disponible en plusieurs éditions !), autant dire que Devil May Cry a le vent en poupe ces derniers temps ! Cette fois-ci, c'est au niveau de la BD au format franco-belge que Dante s'attaque, ou plutôt Vergil son frère car il s'agit là de la préquelle du dernier jeu en date.

Celle-ci nous narre donc les quelques évènements passés juste avant la rencontre entre Kat et Dante, ce qui représente le début du jeu vidéo. Vergil cherche son frère par tous les moyens mais c'est en rencontrant Kat qu'il aura une once d'espoir de le retrouver. Débute alors leurs péripéties dans le "Limbo" pour retrouver Dante...

Autant le dire tout de suite : si vous n'avez pas fait le jeu ou bien que vous ne comptez pas le faire, cette BD n'aura strictement aucun intérêt pour vous. En effet, il est même préférable de la lire après avoir fait le jeu pour se repérer dans l'univers de ce DMC Devil May Cry et reconnaitre les principaux lieux du jeu mais bon faire l'inverse ne sera pas non plus dramatique. Ces quelques 46 pages nous entrainent donc à suivre Vergil dans les limbes plus communément appelées Limbo à la recherche de son frère pour affronter Mundus, ancien chef de Sparda leur père, mais surtout assassin de leur mère. Celui-ci se place sous les traits de l'humain Kyle Ryder, PDG de Silver Sacks et contrôle l'humanité sans que les humains ne s'en aperçoivent en corrompant les informations télé-nationales ainsi qu'en servant une boisson au succès incontesté qui contrôle le cerveau des humains par le biais d'un composant démoniaque. Seul, Vergil ne peut lutter contre Mundus et a donc besoin de retrouver Dante à l'aide de Kat, médium qui peut créer des "rifts", des genres de passages entre le monde des humains et le monde des démons.

Comme dit précédemment, cette BD n'apporte pas grand intérêt si vous ne vous intéressez pas au jeu : format oblige, nous n'avons que 46 pages pour comprendre comment Kat et Vergil se sont rencontrés, et 46 pages c'est court. Du coup, il ne faut pas s'attendre à de grandes choses pour cette rencontre quasi-anecdotique puisque lorsque l'on fait le jeu ceci est loin d'être quelque chose d'important. Nous avons donc affaire à une rencontre assez bateau avec une Kat qui ne comprend rien à la situation et un Vergil qui essaye de lui expliquer tant bien que mal le pourquoi du comment.
Heureusement, cela ne se révèle pas forcément ennuyant à lire, déjà du fait que ça se lit vite, mais surtout car nous avons le plaisir de découvrir ou redécouvrir les lieux que nous allons visiter dans le jeu hormis la prison Hellfire; les couleurs égayent forcément le tout et rend la lecture agréable notamment pour les yeux. Le dessin en soi est également efficace, sans identité propre certes car un lecteur assidu de BD n'y trouvera pas là un trait très novateur mais cela convient au lecteur novice, malgré quelques cases qui auraient pu être un peu plus travaillées.

Pour conclure, cette BD de DMC Devil May Cry reste sympathique sans être une clé de compréhension pour le jeu, on peut très bien s'en passer mais le fan qui veut prolonger l'aventure ne s'ennuiera pas à la lecture de celle-ci. Le format est cependant très court et on a un peu l'impression que le tout va trop vite, c'est un petit peu dommage. Ca se lit donc, mais ça s'oublie assez vite.


Kiraa7



Suivre les commentaires du volume

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

Volumes of the serie

Enigma

D'où vient cette réplique ?
Professeur ! Vous n'êtes pas quelqu'un de méchant, n'est-ce-pas ?
[ Voir la réponse ]

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News