Balade de Yaya (la) Vol.1 - Actualité manga

Espace Membre

inscription identifiants oubliés ?

Manga - volume

Balade de Yaya (la) Vol.1

Rated
8+
Note de la rédaction
Note des lecteurs
Price
8.50 €

Le triomphe de l’enfance sur l’horreur de la guerre et l’absurdité du monde adulte.

Chine 1937. les Japonais entrent dans Shanghai et poussent à l’exode des milliers de chinois et d’occidentaux retranchés dans les concessions. Au cœur de ce chaos déclenché par les combats, deux enfants vont se lier d’amitié, alors que tout semblait les séparer : Yaya est la fille d’un riche commerçant chinois, et Tuduo est un gamin des rues.
Découvrez les aventures extraordinaires de ces deux jeunes héros qui vont nous mener de Shanghai à Hong Kong tout au long d’un chemin périlleux où l’absurdité de la guerre s’effacera devant le génie de l’enfance et sa capacité à sublimer le réel.

Images complementaires:

Image supplémentaire © by ZHAO Golo /

Highlight of the serie:

  • Un conte moderne pour les tous jeunes lecteurs.

  • Une collaboration entre la France et la Chine.


If you liked it...you should like this:

Gen d'Hiroshima

Après l'excellent Juge Bao, les éditions Fei nous proposent de découvrir une deuxième collaboration franco-chinoise, cette fois-ci dans un genre totalement différent de leur première publication, puisque nous nous retrouvons face à une série pour enfants qui devrait compter 9 tomes au total: la Balade de Yaya.
Pour l'idée originale, on retrouve le nom de Patrick Marty, scénariste du Juge Bao, mais ici, il laisse ce rôle au français Jean-Marie Omont, tandis que le chinois Golo Zhao est en charge des dessins.

Shanghai, 1937. Tuduo est un enfant des rues, obligé de voler pour survivre avec son groupe d'enfants mené par le méchant et tyrannique Zhu. Yaya, elle, est une petite fille de bonne famille. Riche, elle est sur le point de réaliser les premiers pas vers son rêve, en passant un examen de piano.
Tout semble séparer ces deux enfants, et pourtant, ils vont être amenés à se rencontrer lorsque va se profiler un bouleversement dramatique: l'arrivée de la guerre.
Alors que sa famille décide de partir à l'étranger pendant ces moments troubles, Yaya ne peut se résoudre à laisser derrière elle cet examen de piano, ce rêve qu'elle poursuivait. La nuit précédant le départ, elle fait une fugue, laissant derrière elle peluches et accessoires colorés, pour se rendre jusqu'à l'école de musique, mais elle ne tarde pas à être surprise par les bombardements. Elle va alors être sauvée par Tuduo, occupé à tenter d'échapper au redoutable Zhu...

C'est ainsi que ce premier volume nous fait entrer de plein pied dans un univers loin d'être joyeux: celui de la guerre en Chine. Et pourtant, pas question pour les auteurs d'insister ici sur le drame. La violence et les bombardements ne sont qu'évoqués, et plutôt représentés par des paysages un peu désolés, mais un véritable portrait de l'époque est d'ores et déjà esquissé, notamment à travers la condition d'enfant des rues de Tuduo.
Ce que l'on retient principalement de ce volume de près de 100 pages qui ne constitue qu'une longue introduction, puisque Tuduo et Yaya ne se rencontreront que dans les dernières pages, c'est le fait que l'on devine ce à quoi on aura affaire: en prenant pour cadre un drame absurde comme la guerre, nul doute que les auteurs prendront le parti de nous présenter une belle histoire d'amitié entre deux enfants que tout opposait. Les peuples se font la guerre, s'entredéchirent, mais les enfants, eux, sont loin de tout ça, peuvent accepter facilement leurs différences, et face à l'adversité, c'est leur simple statut d'enfant qui ressortira. Ce qui se ressent déjà à travers les fait que Tuduo sauve Yaya sans se poser de questions.

Du côté des dessins, entièrement en couleurs, Golo Zhao fait des merveilles en dépeignant un univers tantôt coloré lorsque l'on voit Yaya au sein de sa belle maison et de sa famille, tantôt plus gris dès que Tuduo est mis en scène dans les rues pauvres et sordides de la ville. Et à partir du moment où les deux enfants se rencontrent, c'est à un mélange étonnamment saisissant auquel nous avons droit. Les décors sont d'une grande richesse, et le design des personnages, à commencer par ceux, enfantins, de nos deux petits héros, est expressif, agréable, attachant, et rappelle par moments ce que peut effectuer le studio Ghibli sur certains de ses films.

Ce premier volume de la Balade de Yaya n'est qu'une introduction à l'univers de la série, mais une chose est sûre: il s'agit là d'une très belle mise en place, et l'on a hâte de voir ce que nous réservent ces deux enfants perdus, mais pas abattus, dans un monde d'adultes.

Les éditions Fei nous servent ici une édition impeccable. Le même format que pour Juge Bao a été adopté, ce qui colle fort bien au travail effectué par les auteurs. La qualité d'impression est exemplaire, et l'on ne peut que se satisfaire du prix assez peu élevé de 8,50€ pour cette centaine de pages entièrement en couleurs.


koiwai


    Disponible en version originale


Suivre les commentaires du volume

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

Volumes of the serie

Enigma

D'où vient cette réplique ?
"Dieu ne vous le pardonnera pas!"
[ Voir la réponse ]

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News