no flash plugins detected

Kirby - Au Fil de l'Aventure

Le test du jeu video:

Ce qui interpelle immédiatement avec Kirby : Au fil de l'Aventure, c'est cette propension à émerveiller grâce à des idées visuelles absolument géniales. Même le plus rustre des gamers peut fondre face à tant de candeur et de volupté, même si certains trouveront l'ensemble un peu trop" chamallow" à leurs yeux. Comme expliqué dans l'introduction, le chewing-gum rosâtre ne peut plus avaler ses ennemis, afin de récupérer leurs pouvoirs. Désormais, Kirby, aussi laineux que l'environnement qui l'entoure, peut interagir avec le décor. Les trouvailles graphiques sont exceptionnelles et c'est bien peu de le dire. Tout commence alors que Kirby s'adonne à son activité favorite : manger ! C'est alors qu'un sorcier bizarroïde, l’infâme Maillalenvers (nous n'inventons rien) le transporte dans un monde étrange, digne des meilleurs parfums des bonbons Krema. Loin des jeux actuels où les nuances (gris, marron, noir…) dominent, Good Feel nous offre un voyage enchanteur où le petit bonhomme rondouillard se meut avec une agilité sans nom. A l'aide de son corps en "fil de laine", Kirby peut manipuler le décor d'une façon si ingénieuse qu'on en redemande. Par exemple, il est possible de tirer une fermeture éclair faisant apparaître un endroit caché ou encore tirer sur une bobine faisant coulisser l'arrière-plan. De plus, notre bubble-gum favorite peut se balancer à l'aide d'un bouton de chemise, ou passer en arrière-plan pour dégoter de précieux items.



Car oui, dans l'absolu, Kirby : Au fil de l'Aventure ne réinvente pas le jeu de plateforme, mais il parvient à le sublimer. En fonction des situations, le glouton rose cher à Satoru Iwata (ancien de HAL Laboratory) se transforme et fait agir instantanément le charme. Si vous appuyez deux fois sur une direction pour accélérer, l'individu se métamorphose en bolide, tandis qu'un saut suivi d'une pression sur la flèche du bas le fait devenir une enclume. Autre permutation, il peut devenir un parachute si vous restez appuyé sur A lors d'un saut. Le jeu fourmille de possibilités, qui ne sont absolument pas là pour faire joli. L'une des particularités du soft vient de cette impossibilité à avaler les ennemies. Si les habitués de la saga regretteront ce manque, cela permet de découvrir Kirby sous un nouveau jour. Pour s'occuper de ses adversaires, le héros tout gonflé peut les attraper et les utiliser comme projectiles pour détruire des pans du décor ou dégommer d'autres opposants. Ce qui est amusant, c'est que la "violence" est ici totalement absente, chaque "élimination" se faisant sous forme de fils qui se désolidarisent et s'effacent dans la nature. La plupart du temps, le jeu n'est qu'une succession de niveaux où les plateformes font la loi. Chaque monde a son thème visuel (la neige, l'eau, la nature…) et fait appel à des stratagèmes ludiques intéressants, comme la direction du vent à négocier, les ondes magnétiques… etc. S'étalant sur 8 mondes, chacun comprenant plusieurs niveaux, le jeu se termine vite, d'autant plus qu'il est impossible de perdre des vies.



Quand Kirby se fait toucher, il perds des joyaux mais il est absolument impossible de mourir. Si vous avez le malheur de tomber dans un ravin, on vous ramène immédiatement au dernier point de passage. Le challenge consiste à récupérer un maximum de joyaux et d'objets. Une sorte de course au scoring donc, appuyé par un côté "Valérie Damidot", puisqu'il est possible de décorer un espace dédié. A l'instar d'un Animal Crossing, vous pouvez décorer votre appartement comme bon vous semble, grâce aux objets trouvés dans les niveaux. Si l'idée pourra séduire les plus jeunes, on en fait très vite le tour et on se demande encore où est l'intérêt de la chose. Sorti de là, il serait bien dommage d'omettre les passages durant lesquels Kirby se transforme (oui, encore des transformations) en différents moyens de locomotion. Avec la luge, la fusée, la locomotive, la taupe (sans doute le passage le moins intéressant) ou le dauphin, on s'émerveille de niveau en niveau. Cela permet de redynamiser les séquences de jeu et c'est sans doute aussi pour cela que le jeu paraît court. Plus c'est long, plus c'est bon, il est vrai. Mais plus c'est bon, moins c'est long !



A défaut d'être révolutionnaire, Kirby : Au fil de l'Aventure est une aventure vraiment géniale et rafraîchissante, qui saura vous satisfaire, à condition de laisser votre maturité et votre sérieux à l'entrée. Ici, tout rappelle l'innocence de l'enfance et ça fait vraiment du bien. Somptueusement animé, avec une réalisation graphique exceptionnelle (dans son genre), ce titre Wii est un excellent soft, au même titre que Donkey Kong Country Returns, mais dans un registre graphique qui est tout autre. Le jeu propose même des phases de shoot et les derniers niveaux sont des clins d'œil au premier volet. Et que dire de le bande son, magnifique avec ses douces mélopées au piano. Planant, tout simplement.

Chroniqueur: Manga-News


Note de la rédaction








MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News


Fatal error: Call to a member function getTitle() on a non-object in /home/manganew/public_html/tpl/default/_footer_js.php on line 435